À la proclamation des résultats des élections dans les 130 Village Council Areas, dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 octobre, la tendance qui émergeait était dans le sens d’une victoire des candidats proches de l’opposition sur ceux pilotés par la majorité gouvernementale. Toutefois, dès cet instant, des membres en vue du gouvernement, dont le ministre du Transport, Alan Ganoo, en tête, et cela, il ne peut apporter de contradiction, se sont engagés dans une opération “Vire Mam – Saison II”, pour assurer le contrôle des conseils de district avec leurs poulains placés à la présidence. Le travail des membres de la majorité gouvernementale a été des plus systématiques auprès des nouveaux élus dans les différents villages, et ce, jusqu’aux petites heures hier matin.
Au final, L’Alliance Morisien assure une main-mise sur six des sept District Councils, laissant que des miettes à l’opposition, soit Grand-Port. Rivière-du-Rempart est revenu sous le contrôle du MSM, même si, lors de la proclamation des résultats dans ce village du nord, l’opposition avait chanté victoire. Scénario également renversant à Savanne, où le membre du Bureau politique du MMM, Raj Juggernauth, avait damé le pion au vétéran du No 14, Alan Ganoo, sur le terrain électoral. À un certain moment, le représentant du MMM faisait figure de favori pour la présidence du conseil de district. Mais, dès le début de cette semaine, il devait s’avouer vaincu avec l’opération “loup-garou” auprès des conseillers élus laissant vaciller leur allégeance politique.
Et même son de cloche à Rivière-Noire, où l’opposition était à la présidence avant le scrutin du 22 octobre. Finalement, c’est un homme à Ganoo qui est à la présidence du conseil de district.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal en USD), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire)
S’inscrire
Log In