Le message du ministre du Logement et des Terres, Steven Obeegadoo, concernant les squatteurs, n’a pas apaisé les doutes de ceux ayant élu domicile rue Jean Blaize, à Pointe-aux-Sables. Bien que considérés comme « hors-la-loi » pour avoir ériger des structures sur un terrain marécageux de l’État, ces derniers ne savent pas ce qu’il adviendra…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal en USD), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire)
S’inscrire
Log In