Tout en se félicitant de la mobilisation populaire au cours de la marche de samedi dernier entre la municipalité de Port-Louis et la Place d’Armes, le leader de l’opposition, Arvin Boolell, dit regretter que la démocratie soit « en panne ». C’est ce qu’il a fait comprendre dans ses commentaires rapportés dans la presse internationale….

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal en USD), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire)
S’inscrire
Log In