- Publicité -

Au large de Maurice : 
le capitaine du Meghna Liberty agressé mortellement par le chef

Un meurtre a été commis dimanche vers 20h50 dans les eaux territoriales de Maurice à bord du bateau MV Meghna Liberty, battant pavillon bangladeshi. Le navire se trouvait à environ 68 milles nautiques au Nord-Ouest de Saint-Brandon.

- Publicité -

Les premiers renseignements dont dispose la police du Port font état d’une altercation  entre le capitaine, un dénommé Solante, et son chef cuisinier, Calopez Alfred Kenneth Bonghanoy, tous deux originaires des Philippines. Un problème concernant le dîner aurait dégénéré et le capitaine aurait essuyé des coups de couteau.

Les membres d’équipage, tous des Philippins, ont appréhendé le suspect alors que le capitaine avait déjà succombé à ses graves blessures. Ils ont placé la dépouille dans un des congélateurs à bord. Puis, ils ont contacté l’armateur pour l’informer du drame.  Le MV Meghna Liberty avait quitté l’Afrique du Sud à destination Inde.

Après ce drame, des instructions ont été données au second pour mettre le cap sur Port-Louis. Il est arrivé au large du port lundi après-midi et une équipe du ministère de la Santé est montée à bord pour effectuer des tests du Covid sur les membres d’équipage. Le National Coast Guard a placé sous surveillance le MV Meghna Liberty.

Après la Sanitary Clearance, la dépouille du capitaine a été transférée à la morgue de l’hôpital Jeetoo hier où une autopsie est prévue pour déterminer la cause du décès. La police n’a pas encore interrogé le chef cuisinier ou les membres d’équipage en raison d’un problème de communication. Elle a fait appel à un interprète.

À ce stade, les éléments de la Scene of Crime Office n’ont pas encore inspecté le MV Meghna Liberty pour des raisons sanitaires. Le navire est amarré à Port-Louis et n’a pas le droit de quitter Maurice pour le moment.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour