À partir de vendredi, les produits en plastique non-biodégradable et à usage unique ne seront plus autorisés dans le pays. Parmi ceux à proscrire les couverts en plastique, les assiettes et gobelets jetables, les bols et plateaux jetables, les touillettes à boisson, les conteneurs à charnière, les couvercles des récipients en plastique à usage unique. Cependant, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres produits s’y ajouteront.

Cette annonce, loin d’être bien accueillie, émane d’un communiqué du ministère de l’Environnement. « Une liste additionnelle de produits en plastique non-biodégradable à usage unique, à être interdits à partir de janvier 2022 est en voie de préparation », indique-t-on, tout en expliquant la décision pour lutter contre la pollution de notre environnement. Par ailleurs, s’ajoutant à la décision en vigueur à partir du 15 janvier, les nouveaux types de sacs en plastique non-biodégradable tels les sacs en rouleaux, les petits sacs utilisés entre autres pour les fruits confits, ainsi que ceux transportés par les passagers débarquant à l’aéroport ou arrivant au port contenant leurs achats dans les boutiques hors taxes, et encore tous ces types de sacs en plastique nonbiodégradable fabriqués aux fins d’exportation seront interdits sous le Environment Protection (Banning of Plastic Bags) Regulations 2020 à partir du 1er mars de cette année.

Une autre décision sera appliquée à partir du 15 avril 2021 où les produits en plastique non-biodégradable et à usage unique seront interdits sous les Environment Protection (Control of Single Use Plastic Products) Regulations 2020. Ces produits sont les pailles individuelles et celles attachées aux briques de boisson ; les plateaux en plastique et conteneurs à charnière utilisés pour l’emballage de produits frais, frigorifiés et cuits. Le ministère invitera bientôt les entreprises locales de production alimentaire concernées à s’inscrire auprès du ministère.

Par ailleurs, le communiqué fait ressortir que « les sacs en plastique conçus pour être utilisés pour l’élimination des déchets (sacs poubelles) y compris les déchets de quarantaine et les déchets cliniques; ceux conçus à des fins agricoles, à des fins médicales ou d’échantillonnage et d’analyse; ceux qui constituent ou font partie intégrante de l’emballage dans lequel les marchandises, matériaux ou produits sont scellés avant leur vente sur le marché local ou aux fins d’exportation; et des sacs transparents réformables avec dispositif de sécurité utilisés par un passager pour contenir des liquides, des aérosols ou des gels à l’aéroport, à bord d’un avion ou transportés par un passager en transfert » sont « exemptés » de ces décisions.

Le ministère de l’Environnement a promulgué les Environment Protection (Control of Single Use Plastic Products) Regulations 2020 en juillet 2020 et le Environment Protection (Banning of Plastic Bags) Regulations 2020 en septembre 2020. Toute personne violant les nouveaux règlements est passible d’une amende, qui varie de Rs 2 000 à Rs 100 000.