Avant que ne débutent ses opérations sur la phase 2A (Rose-Hill à Quatre-Bornes) en juin, Metro Express a franchi un nouveau palier, hier, en effectuant ses premiers essais. Des Trial Runs se tiendront de la station centrale de Rose-Hill vers celle de Quatre-Bornes.
Dans cette série d’essais, le premier est de tester les caténaires sur cette ligne. Par la suite, des essais plus poussés sont prévus avant que les passagers ne puissent voyager à bord des trains. Das Mootanah, Chief Executive Officer de Metro Express, avance que les trains connectent désormais Quatre-Bornes et ce, malgré les difficultés qui se sont présentées au projet, notamment avec le confinement.

Le ministre du Transport, Alan Ganoo indique que la phase 2A aurait dû être bouclée en décembre dernier mais le confinement de l’année dernière ont retardé les travaux. Une fois la reprise des travaux, le deuxième confinement a aussi eu un impact sur le projet. Toutefois, les travaux ont pu se poursuivre. Ce projet, selon lui, est moderne et aide dans la réorganisation du système de transport à Maurice mais aussi donne de la valeur aux espaces urbains et aux terrains des propriétaires.

Les essais, à une vitesse réduite de 5 km/h, se font par des experts et ils disposeront de 15 jours pour des études. Une fois cette partie entamée, les essais reprendront. C’est à partir de juin que les passagers pourront voyager à bord des trams.

Pour les besoins des essais en cours, les trains traverseront trois intersections notamment à la rue Boundary, l’avenue Ollier Street et l’avenue Belle Rose. Le public est conseillé d’être prudent sur la route en s’approchant de ces intersections et de réduire la vitesse. Une distance doit être gardée des trains. Des panneaux de signalisation ont été installés et la police sera présente pour guider ceux qui utilisent ces voies.