Alors que le Covid-19 continue à mettre le monde entier à genoux, à Maurice nous continuons à subir de plein fouet, et de manière très dure, les effets de cette crise.
Nous sommes pris entre d’une part le virus et d’autre part la crise alimentaire. Beaucoup se demandent si la fermeture brutale des supermarchés était une décision juste. N’aurait-il pas été plus approprié de consolider la sécurité à l’entrée des supermarchés et la gestion stricte à l’intérieur de ces centres?

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, demande aujourd’hui la réouverture du marché sous un contrôle strict. Il s’agit d’une solution à envisager. Cependant, le risque est qu’à l’heure actuelle cela peut attirer des foules incontrôlables à l’entrée des grandes surfaces.

Une des solutions réside dans la distribution de vivres afin de permettre à la nourriture d’être acheminée continuellement jusqu’aux personnes nécessiteuses. Et ce, sans coloration politique.

L’idée de la plate-forme en ligne est une formule idéale à condition qu’elle soit effectuée sous très haute sécurité. Tout le monde ne dispose pas des moyens électroniques pour faire leurs achats.

Prions pour tous, dont ceux qui sont directement impliqués dans la guerre contre le nouveau coronavirus à tous les niveaux du gouvernement et de l’opposition, dans la fonction publique, dans les hôpitaux, voire dans les rues, comme tel est le cas pour la force policière. Que la lumière les éclaire tous !