“No one can win the war individually,
It takes the wisdom of the elders
And the young people’s energy. (…)” (1)
~ Extrait de la chanson “Glory”
John Legend et Common.

PAUL REVEIL

Marée noire : les mesures de prévention

Mes chers amis mauriciens,

Étant actuellement en France pour des études en mécanique et en sciences de la Terre, je ne peux malheureusement pas être physiquement parmi vous pour lutter contre la propagation de la marée noire dans nos eaux cristallines du sud-est. Pour cela, je vous demande pardon. Cependant, j’aimerais combattre avec vous en vous offrant de simples mots qui peuvent vous porter sur le terrain afin de supporter cette douloureuse épreuve.

Bien sûr, vous me direz très probablement : « Qu’est-ce que de simples mots face à cette situation périlleuse ? » Et vous avez raison; ces mots ne sont pas grand-chose. Ils sont comme un brin de cheveux que l’on met dans du fioul et qui absorbe une infime partie du liquide hydrocarboné. Mais lorsque celui-ci est réuni avec d’autres cheveux, ils peuvent ensemble faciliter le processus de nettoyage de cette catastrophe et nous aider à y voir plus clair.

Les mots présents dans cet article seront non seulement des mots d’espoir et d’encouragements, mais ils incluront aussi des propositions politiques, environnementales, économiques et sociales, face à la marée noire, en vue de ne pas perdre notre objectif: celui de marcher main dans la main et de continuer à bâtir la nation mauricienne. Alors, que chacun serve en acte et en vérité, selon ses capacités et disponibilités, afin de combattre en étant unis, “as one people, as one nation”.

Nous connaissons tous le proverbe « Mieux vaut prévenir que guérir ». Attention; mon intention n’est nullement celle de blâmer qui que ce soit – si quelqu’un se sent jugé, c’est qu’il se juge lui-même – mais elle est simplement de semer de petits grains d’idées afin de pouvoir avancer ensemble. J’aimerais donc parler, en premier lieu, de la promotion d’une politique de prévention inexorable et de la régulation du transport maritime de fret (2) afin d’éviter qu’une telle situation ne se répète.

– Une injonction à renouveler les anciens navires à simple coque doit être imposée. En effet, la résistance des cargos à simple coque craint les conditions de mer difficiles ainsi que la présence de barrières de corail. Il faut donc s’assurer qu’une directive restrictive prescrit aux affréteurs l’utilisation de pétroliers récents (inférieur à 20 ans) garantissant une sûreté optimale, notamment par la promotion de systèmes alternatifs aux simples coques.

– Les sociétés de classification doivent acquérir une réelle indépendance vis-à-vis du contrôle et doivent être régulièrement auditées. Une société de classification est une organisation privée qui pose des normes et standards à des constructions navales et d’autres projets maritimes. Sa mission est non seulement d’accorder à chaque navire contrôlé une classe – qui doit être régulièrement renouvelée – selon ses propres critères, mais aussi de vérifier la cohérence technique de certains cargos face à d’autres conventions internationales concernant la sécurité maritime ou la protection de l’environnement marin.

– Des lois environnementales sévères doivent être promulguées, avec de lourdes charges pour ceux qui les enfreignent.

– Le renforcement des moyens attribué à une police de la mer, dont les prérogatives restent à être clarifiées méticuleusement, doit être assuré.

– Un programme de formation doit être mis en place et la capacité d’intervention des inspecteurs assermentés doit être démultipliée en leur donnant plus de moyens. Le nombre d’inspecteurs, dont leur rôle est de garantir le respect des règlements maritimes, est insuffisant. L’établissement d’un programme de formation, qui spécifie en outre les procédures à suivre lors d’une telle catastrophe et du matériel à utiliser, est crucial. En outre, un plus grand financement dans ce domaine permettra de corréler assidûment la théorie et la pratique, leur permettant d’exercer leur mission dans la zone internationale.

– La police de la mer et les inspecteurs assermentés doivent identifier, contrôler et surveiller – continuellement par radar ou radio – chaque pétrolier franchissant le territoire maritime de l’île.

À suivre…

NOTES

(1) La guerre ne peut être gagnée en agissant individuellement; la victoire requiert la sagesse des aînés et l’énergie des plus jeunes.

(2) https://www.agirpourlenvironnement.org/campagnes/c9.htm