MÉLANIE THÉODORE

MÉLANIE THÉODORE

Alors que nous parvient la triste nouvelle de plusieurs décès causés par la Covid-19, on nous communique la mise en place d’un nouveau protocole concernant l’auto-isolement à domicile. Les autorités sont visiblement dépassées par le nombre exorbitant de cas quotidiens. Si la question de l’auto-isolement divise, l’objectif serait-il de décongestionner les services de santé, saturés par cette flambée de cas et soigner ceux dont l’état suscite plus d’attention dans les meilleures conditions? Il est plus que jamais nécessaire que la population joue son rôle pour endiguer cette propagation.

Que devons-nous comprendre ou ne pas comprendre? Premièrement, quant aux pays qui enregistrent fièrement un taux de vaccination élevé, Malte se place en première position avec 92% ayant reçu leur première dose alors que la couverture vaccinale complète est à 91%. Malheureusement, la vaccination massive n’y a pas empêché un rebond épidémique. Même son de cloche en Israël où plane la possibilité d’un quatrième confinement, suite à une vague de contaminations allant jusqu’à 10000 cas quotidiennement. Selon l’épidémiologiste Þórólfur Guðnason, « le variant Delta est devenu dominant en Islande et il est devenu évident que les personnes vaccinées peuvent contracter et transmettre la Covid-19 » alors que 75% de la population est entièrement vaccinée. Le but, ici, n’est pas de remettre en question l’importance de la vaccination qui réduirait les risques de complications liées à la maladie. Retenons plutôt que le virus circule même dans ces pays et que la vigilance est de rigueur. Nous ne sommes plus Covid-safe avec un variant qui circule rapidement, même au sein d’une population à 71% d’adultes « fully vaccinated ».

Au vu de ce nouveau protocole, il est crucial de rappeler aux Cocovid que les gestes barrières, la responsabilité citoyenne et la discipline sont nos plus grandes chances de ralentir la propagation. On a tellement scandé “Sel Solision Vaksinasion” qu’on oublie l’exhortation de l’OMS de maintenir les gestes barrières même vaccinés, pour éviter la contamination.

Ce protocole d’auto-isolement nous révèle l’importance d’un contrat de confiance entre les autorités et la population. On se souvient tous de ces incidents rocambolesques où des personnes se sauvaient des centres de quarantaine ou encore de ces employés qui ne restaient pas isolés chez eux comme stipulé par leur protocole sanitaire. Cependant, la population devrait pouvoir placer sa confiance en son service de santé. Reconnaissons-le, cette confiance a été trop souvent ébranlée ces derniers temps. Même le cas de ce bébé rodriguais testé positif puis négatif, nous a quelque peu déstabilisés.

Donc, la population s’attend à une « quick response » de cette nouvelle unité (Domiciliary Monitoring Unit), une hotline où effectivement on répondra aux appels, des consignes claires pour les employés et employeurs concernant les congés pendant la période d’auto-isolement. Si, généralement, la médecine s’appuie sur un examen clinique, espérons que le suivi (les autorités envisagent le recrutement de médecins pour la surveillance) pendant la période de l’auto-isolement sera efficace pour empêcher les personnes positives d’évoluer vers des phases critiques de la maladie – fatale et imprévisible –, alors qu’elles sont chez elles. Plus de précisions sur le traitement administré seraient bienvenues pour rassurer la population. Il est question de protéger le plus grand nombre et de tout faire pour ne perdre personne.

Établir la confiance, transformer les discours tour à tour mielleux ou autoritaires, en des discours fermes, bienveillants et réalistes. Certes, les forces de l’ordre sont là pour faire régner la loi et respecter “regulations” et protocoles, mais brillez, Messieurs, Mesdames les décideurs, par votre compétence, respectez ce contrat de confiance. Si l’exemple vient d’en haut, veuillez nous donner l’exemple!

Références

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/infographies-covid-quelle-est-la-situation-sanitaire-dans-les-pays-les-plus-vaccines_2156559.html

https://www.7sur7.be/monde/pas-dimmunite-collective-mais-peu-de-formes-graves-ce-que-dit-la-nouvelle-vague-de-contaminations-en-islande~ac8a2bec/?referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F