ALAIN JEANNOT

C’est avec tristesse que j’ai appris ce matin la disparition du compositeur de notre hymne national, Philippe Gentil.

L’hymne national est la mise en musique de ce qui symbolise notre spécificité au sein du concert des nations. Ce n’est pas une banalité, c’est du sérieux ! Il est d’ailleurs la propriété du gouvernement puisqu’il dirige la Nation !

Donc, le compositeur de l’hymne national est quelqu’un de très important qui mérite respect et amour. Cela a-t-il été toujours le cas ?

En 2019, par exemple, le couple Gentil a fait la une de la presse pour avoir été visité par les cambrioleurs, jusqu’à voir « la mort en face ».

L’auteur des paroles de la mélodie qui nous représente, Jean Georges Prosper, est encore vivant. Que faisons-nous pour lui montrer notre considération ?

Aimons-nous vivants mes compatriotes et rendons quand même un bel hommage à Monsieur Gentil !

Merci Monsieur Philippe Gentil!

Reposez en paix.

Philipe Gentil