- Publicité -

Jacques-Henri Dick – Forgé dans le bois

“Dilo swiv kanal”, dit l’adage. Jacques-Henri Dick en est le parfait exemple, lui qui a suivi les traces de son père Lewis, sculpteur de renom. Ne voulant point ressembler à celui-ci alors qu’il était plus jeune, il s’est finalement rendu compte que c’était sa destinée d’embrasser la même passion. En se mettant à la sculpture, il se découvrait un talent mais se découvrait également lui-même. L’art lui permettant de ressentir des émotions inédites ainsi qu’une grande joie. Scope est allé le rencontrer à Bambous où il transforme le bois en oeuvres d’art.

- Publicité -

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour