Photo illustration

Les éléments de l’académie de Liverpool ont repris le chemin des entraînements la semaine dernière. Suite aux problèmes au niveau de la pelouse du complexe sportif de Côte D’Or, les différentes catégories de l’académie s’entraînent sur le terrain de St François Xavier à Port-Louis, ainsi qu’au stade d’Auguste-Vollaire à Flacq. Dans six semaines précisément, un tournoi devrait se tenir regroupant les académies de Maurice.

Si l’État a injecté plus de Rs 4 milliards dans le complexe sportif de Côte D’Or, en ce moment, ce ne sont que les nageurs et les triathlètes qui en profitent. L’académie de Liverpool, qui a vu le jour l’an dernier, ne peut s’y entraîner à cause de l’apparition d’un type de champignon depuis avant le confinement et qui aurait abîmé le terrain. De ce fait, les 280 footballeurs ont été redirigés vers la capitale et Flacq.

Nous avons essayé de contacter le président de Mauritius Multisports Infrastructure Ltd, Jean-Pierre Sauzier, mais en vain. Selon nos recherches, afin de lutter contre ce type de champignon, plusieurs mesures peuvent être appliquées : revoir le plan de fertilisation, corriger l’acidité du sol en dissolvant du carbonate dans l’eau d’arrosage ou veiller à bien aérer les sols.

Pour revenir à l’aspect sportif, il faut noter qu’après plus de deux mois de confinement, la reprise a été accueillie favorablement par les joueurs. « Nous avons pu voir que les jeunes sont très contents de reprendre les entraînements. Certes, l’atmosphère est différente, car nous devons respecter les consignes sanitaires, mais la reprise était impérative », déclare Martine Kelly (32 ans), coach à l’académie.

Si les filles (catégories U14 et U15) s’entraînent uniquement le samedi, les différentes catégories masculines s’exercent en semaine ainsi que le samedi. « Il y a du potentiel dans le groupe féminin. Neil Murphy, responsable de l’académie, souhaite que les enfants puissent s’améliorer et donner le meilleur d’eux-mêmes. Nous ne pouvons nous comparer aux académies d’Europe, car là-bas, elles ont des catégories U8 voire moins chez les filles. Néanmoins, nous pourrons en avoir dans le futur », confie Martine Kelly.

L’académie n’a pas tardé à récompenser un de ses joueurs après le confinement. Il s’agit du jeune gardien Nathan Fournier (14 ans), qui a été plébiscité à la suite du Individual Training Program qui s’est tenu durant les 13 semaines de confinement. Dans six semaines, les Baby Reds participeront à un tournoi regroupant les académies de football à Maurice, dont le Racing Club, l’Académie de Football Nord, entre autres.