Jérôme Caprice

À 100 jours des Jeux Olympiques (23 juillet- 8 août) à Tokyo au Japon, l’athlétisme mauricien est quasi certain d’avoir un représentant à cet événement. Après que le Comité international olympique (CIO) a retiré ses deux invitations à la Fédération mauricienne de tennis de table (FMTT) pour les redistribuer à celles de l’escrime et de l’athlétisme, cette dernière aura une option de plus en cas d’éventuelle non-qualification de Jérôme Caprice sur les 20 km ou 50 km marche.

Dans un article publié dans nos colonnes la semaine dernière, l’on faisait mention de l’annulation des invitations du CIO à la FMTT, qui ont été remises à l’escrime et l’athlétisme. En athlétisme, à l’heure actuelle, les chances de participation reposent sur les épaules de l’octuple recordman de la marche Jérôme Caprice, qui pourrait à la fin du mois de mai décrocher une qualification à la suite du classement mondial. Pour cela, les espoirs de Caprice reposent sur la mise à jour de la Fédération internationale d’athlétisme, qui choisira 60 marcheurs pour s’aligner aux 20 km et 5 0km. Il est actuellement 72e au classement.
Toutefois, s’il n’est pas retenu, c’est là que l’invitation du CIO entrera en jeu. Mais ce sera à la Fédération internationale d’athlétisme de dévoiler une liste des épreuves qui pourront abriter quelques participants, et cela se fera en juin. Par exemple, si aux 20 km marche et 50 km marche les listes des engagés sont remplies, l’Association mauricienne d’athlétisme ne pourra aligner un marcheur et devra donc opter pour un autre athlète dans une des épreuves où il y a encore de la place.

À ce jour, quelles sont les options de l’AMA ? Avec la situation de la Covid-19 et le confinement, qui a nettement ralenti les séances des athlètes, l’AMA, en cas d’une non-qualification de Jérôme Caprice, pourrait se tourner vers un des présélectionnés des championnats d’Afrique qui se tiendront en juin en Algérie. Dans cette présélection, nous retrouvons six hommes, incluant Caprice, ainsi que Jonathan Drack (triple saut), Jérémie Lararaudeuse (110m haies), Bernard Baptiste (poids), Christopher Sophie (disque), Nicolas Li Yun Fong (marteau), et chez les femmes, uniquement quatre éléments, soit Liliane Potiron (triple saut), Marie Perrier (10 000m), Juliane Clair (marteau), Jessika Rosun (javelot).

Vu les circonstances, nous ne pouvons dire actuellement qui pourrait être aligné lors des prochains JO, car cela dépendra de la réponse de World Athletics en juin. Et de là, ce sera au tour de l’AMA de faire son choix. Les performances des Mauriciens aux championnats d’Afrique pourront certainement aider l’AMA à trancher.
Légende
En cas de non-qualification de Jérôme Caprice, l’AMA devra prendre une décision sur celui ou celle qui ira à Tokyo

La participation des athlètes mauriciens aux JO
2016 Rio de Janeiro (Brésil) : David Carver (Marathon 2h26’16), Aurélie Alcindor (200m 24ˮ55), Jonathan Drack (triple saut 16,21m)

2012 Londres (Angleterre) : Fabrice Coiffic (100m 10ˮ59), Anabelle Lascar (800m 2’05ˮ45)

2008 Beijing (Chine) : Stephan Buckland (200m 20ˮ37), Éric Milazar (400m 46ˮ06), Arnaud Casquette (Longueur), Anabelle Lascar (400m 2’06ˮ11)

2004 Athènes (Grèce) : Stephan Buckland (200m 20ˮ24), Éric Milazar (400m 45ˮ23), Jonathan Chimier (Longueur 8,28m RN), Yolène Raffin (20km marche 1h49ˮ28)

2000 Sydney (Australie) : Stéphan Buckland (100m 10ˮ26, 200m 20ˮ53), Éric Milazar (400m 45ˮ22), Arnaud Casquette (longueur 7,57m), Caroline Fournier (marteau 56,18m), Jonathan Chimier/Éric Milazar/Stephan Buckland/Fernando Augustin (4x100m 39ˮ55)

1996 Atlanta (États Unis) : Barnabé Jolicœur (100m 10ˮ57), Ajay Chuttoo (Marathon 2h42ˮ07), Judex Lefou (110m haies 14ˮ69), Gilbert Hashan (400m haies 49ˮ94), Arnaud Casquette/Dominique Méyépa/Bruno Potanah/Barnabé Jolicoeur (4x100m 40ˮ92), Gilbert Hashan/Désiré Pierre-Louis/Rudy Tirvengadum/Éric Milazar (4x400m 3’08ˮ17)

1992 Barcelone (Espagne) : Judex Lefou (110m haies 14ˮ45), Khemraj Naiko (hauteur 2,10m), Kersley Gardenne (perche 5,20m)
1988 Seoul (Corée du Sud) : Maryse Justin (marathon 2h50ˮ00)

1984 Los Angeles (États-Unis) : Daniel André (100m 11ˮ19, 200m 22ˮ16, 400m 49ˮ09), Vivian Coralie (décathlon 6084 points), Dominique Béchard (disque 41,10m, marteau NM), Christine Béchard (disque 37,94m)