Jérémie Lararaudeuse n’a pas perdu de sa superbe durant le confinement

Samedi au stade Maryse-Justin à Réduit, l’Association mauricienne d’athlétisme a organisé un test d’évaluation pour les présélectionnés des prochains championnats d’Afrique qui se dérouleront du 24 au 28 juin à Oran en Algérie. L’objectif de cette séance était de voir où se situent les différents athlètes après deux mois de confinement et avec uniquement deux semaines d’entraînement.

Après avoir eu le feu vert des autorités afin que les présélectionnés des championnats d’Afrique seniors ainsi que quelques sparring-partners puissent reprendre les entraînements (le 2 mai), 17 athlètes ont pu évaluer leurs performances. Toutefois, afin de respecter les règlements sanitaires, l’AMA a été très stricte. Par exemple, chaque bloc de départ était à usage unique et après chaque épreuve, les athlètes devaient quitter le stade. Sans supporteur, l’assistant-secrétaire de l’AMA, Vivian Gungaram, a fait ressortir que « c’est triste de voir un stade vide, mais ce sera également le cas lors des Jeux Olympiques ».

Pour ce test, l’AMA a fait appel aux sparring-partners afin d’aider les principaux concernés. « Les athlètes choisis comme sparring-partners sont ceux qui sont le plus proches en termes chronométriques. Nous avons tout mis en œuvre afin que les règles sanitaires puissent être respectées. Après deux mois de confinement, nous ne pouvons pas faire pression sur les athlètes pour avoir des performances extraordinaires », souligne le président de l’AMA, Paramasiven Sammynaden.
Néanmoins, la performance la plus frappante a été réalisée par le spécialiste du 110m haies Jérémie Lararaudeuse. Après avoir réalisé 14″15 le 27 février, le jeune de 20 ans a cette fois couru dans un temps de 14″18. Une bonne performance après avoir été pendant deux mois écarté de la piste et d’une préparation technique et physique. Une autre performance au niveau des courses doit d’être soulignée. Sur l’épreuve reine, Noa Bibi a couru sous la barre des 11 secondes (10″76), soit à 9 centièmes de sa marque personnelle. En ce qu’il s’agit de celui qui s’alignera lors des Mondiaux U20 du 17 au 22 août au Kenya, Alvin Rughoodass, il a couru le 100m en 11″02.

Au niveau des lanceurs, il n’y avait que trois athlètes, soit les trois recordmen de Maurice Bernard Baptiste (poids), Christopher Sophie (disque) et Nicolas Li Yun Fong. S’ils ont réalisé respectivement des performances de 16,50m, 50,92m et 52,64m, qui sont encourageantes pour la suite, Bernard Baptiste nous déclare que « ne nous pouvions nous attendre à mieux compte tenu de la situation. Pour nous lanceurs, on est dans l’obligation de lancer afin de nous améliorer. Je dois remercier la fédération et le ministère des Sports, qui a permis que quelques athlètes puissent reprendre les entraînements. »

Les résultats

Hommes
 Poids : Bernard Baptiste 16,50m
400m Série 1 : Jérémie Cotte (RHill AC) 50″07, 2. Cyrille Rasoamanana (RHill AC) 50″08, 3. Franck Rabearison (Madagascar) 51″94 Série 2 : 1. Sébastien Clarisse (PL Racers AC) 50″96, 2. Yaaseen Kahaar (Cpe War AC) 52″77, 3. Jordan Christophe (BBAC) 55’92
110m haies : 1. Jérémie Lararaudeuse (RHill AC) 14″18, 2. Niskens Kadarassen (RHill AC) 15″01
Marteau : Nicolas Li Yun Fong (Stan/Tref AC) 52,64m
Disque : Christopher Sophie (Cpe War AC) 50,92m
100m : 1. Noa Bibi (RHill AC) 10″76, 2. Alvin Rughoodass (Médine AC) 11″02
Dames
400m Série 1 : 1. Claudine Njarasoa (Madagascar) 1’02″40, 2. Ashley Telvave (QB Magic AC) 1’09″58 Série 2: 1. Amélie Anthony (Camp du Roi AC) 1’00″32, 2. Aurélie Baptiste (RHill AC) 1’08″55