La Super League 2020-21 connaîtra de gros changements

La rencontre FMBB-clubs, dans le but de mettre à plat toutes les questions liées au prochain championnat, samedi à Phoenix, a tenu ses promesses, aux dires d’Hedley Han, président de la fédération. Les représentants des clubs se sont exprimés et sont allés, selon lui, dans la direction souhaitée.
« Il y a eu quelques débats, mais les choses se sont déroulées dans une bonne ambiance », explique le président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB). Ce qui donne le ton, puisqu’il a fallu expliquer les mesures phares pour la prochaine saison. « Avec quelques amendements », précise-t-il. D’abord, la question de la prochaine saison a été abordée. Ainsi, alors qu’initialement les Flippers B et les Harlems B devaient rester en D1 — les trois premières équipes au classement passant automatiquement en Super League —, il a été décidé que les deux formations se retrouveront en D2. « Cela, afin de leur donner du temps de jeu à eux aussi », explique Hedley Han, qui ajoute que la compétition reprendra une semaine après le dernier match des play-offs.
Autre mesure implémentée : l’intégration d’un minimum de deux joueurs de moins de 21 ans dans chaque effectif de Super League et de D1. Et là, la FMBB s’est heurtée à une question : « que faire si toutes les équipes ne sont pas en mesure de signer deux joueurs de moins de 21 ans ? » Tout a été pensé, selon Hedley Han. « La FMBB s’est engagée à fournir deux joueurs à chaque club, sous certaines conditions. » D’abord, ces joueurs ne sont pas transférables. « Les équipes ne pourront pas se débarrasser de ces joueurs sur un claquement de doigts. » Ensuite, cette mesure visant à prévenir les transferts servira à prévenir la surenchère sur un jeune joueur. « C’est une situation qui s’est produite dans le passé et nous ne voulons pas que ça se reproduise. »
La FMBB puisera dans son réservoir de joueurs issus du CNFBB pour fournir des jeunes aux différentes équipes. « Le DTN s’en chargera, et il trouvera comment répartir les joueurs sur une base régionale et en fonction des forces et faiblesses de chaque équipe. » La FMBB prévoit également d’implémenter d’autres mesures, comme instaurer la règle de huit joueurs minimum présents physiquement avant le début de la rencontre. Et en cas d’absence, ce sera Rs 500 d’amende par joueur absent.
La fédération a aussi voulu donner une nouvelle impulsion à l’arbitrage. Ainsi, le cachet des arbitres passera désormais la barre des Rs 500, alors qu’auparavant, les hommes en noir touchaient la somme de Rs 350 seulement. « Cette fois, les arbitres toucheront une somme en fonction de leur statut (international ou local). Les officiels de table verront eux aussi leur rémunération grimper, passant de Rs 150 à Rs 250. »