Comme prévu, plusieurs enquêtes ont eu lieu hier matin après le week-end de courses. En effet, huit des enquêtes ont été initiées suite aux 19e et 20e journées, alors qu’une d’entre elles concernait la 15e journée. Au final, Akash Aucharuz, Nishal Teeha et Pierre Corne Orffer ont été les seuls sanctionnés. Les deux premiers nommés ont tous deux écopé de Rs 15 000 d’amende chacun.

Aucharuz a lui été fautif dans la troisième course de dimanche dernier alors qu’il pilotait Donnan. Les commissaires de courses sont d’avis que le cavalier mauricien aurait pu avoir pris les mesures nécessaires pour redresser sa monture dans les 200 derniers mètres de course, ce qui a quelque peu incommodé Captains Fort et Copenhagen qui étaient à son extérieur. Aucharuz a plaidé coupable et il aura à payer une amende de Rs15 000.

Quant à Nishal Teeha, il a lui été sanctionné pour sa monte sur Paddingtons Luck lors de la 15e journée. On se souvient que les Racing Stewards avaient ouvert une enquête pour un incident au dernier virage, où Moschino (Fayd’herbe) a dû être repris par son cavalier. Nishal Teeha a tant bien que mal tenté de se défendre, mais il a toutefois été sanctionné. Vu que ce n’était pas une faute grave, il a lui aussi écopé d’une amende, mais il a cependant plaidé non-coupable.

Quant à Pierre Corne Orffer, il est le seul à avoir été suspendu pour une faute alors qu’il pilotait Spring Man. Aux abords des 1300m, sa monture a incommodé celle de Benedict Woodworth (Over The Odds). Le Sud-Africain a reconnu ses torts et a plaidé coupable. Sous le règlement 208 (F), il aura à purger deux journées de suspension. Cependant, le cavalier attaché à l’établissement dirigé par Ricky Maingard compte différer cette sanction, voire convertir une des journées en amende.

En ce qu’il s’agit des autres enquêtes qui se sont tenues, il est bon de noter qu’Orffer, Horil et Sooful ont été réprimandés par les Stipes. Le premier nommé pour ne pas avoir laissé suffisamment d’espace pour Inauguration alors qu’il pilotait Kaydens Pride. Horil pour avoir laissé Virtue aller vers l’intérieur, même si le cavalier a tant bien que mal tenté de redresser sa monture. Et Sooful a lui été réprimandé pour avoir laissé Iditarod Trail aller vers l’intérieur. Les Racing Stewards sont d’avis que Sooful aurait pu redresser sa monture plus tôt qu’il ne l’a fait lors de l’emballage final. Le cavalier mauricien a aussi été réprimandé pour avoir tenu des propos injurieux à l’égard de l’apprenti Sonaram à l’issue de la course de clôture dimanche. Quant à Batchameah (Pin Drop) et Joorawon (Bag Of Tricks), le board a décidé de ne pas proceed further.