Les clubs de Super League percevront une somme de Rs 300 000 le mois prochain

À la suite d’une réunion qui s’est tenue au siège de la MFA à Trianon vendredi dernier, plusieurs points ont été discutés entre les membres du comité directeur. Alors que la Confédération africaine de football (CAF) donnera une enveloppe de $ 200 000, la MFA a décidé de distribuer cette somme aux différents clubs du championnat en juillet. Par ailleurs, le président de la MFA, Samir Sobha, revient sur l’actualité du football à Maurice.

Durant ce temps de COVID-19, la CAF est venue en aide à ses 54 Associations Membres (AM) du continent en distribuant une enveloppe de $ 10,8 millions. Quant à Maurice, la MFA recevra $ 200 000 (environ Rs 8M), afin que cette somme puisse aider aux dépenses de la fédération. Toutefois, la MFA a souhaité distribuer cette enveloppe aux différentes équipes à Maurice. Les clubs de Super League recevront chacun Rs 300 000, les formations de la National 1 repartiront avec Rs 200 000, les équipes de la National 2 recevront quant à elles Rs 100 000, et Rs 100 000 seront distribuées aux comités régionaux à travers l’île. « Lorsque la CAF nous a donné les différentes instructions, nous avons proposé notre projet d’aider les clubs. Celui-ci a été approuvé, mais on devra respecter les mesures de l’audit », déclare Samir Sobha.

Alors que les championnats nationaux ont été annulés par la MFA en mars dernier, Samir Sobha a souhaité réagir aux critiques condamnant la MFA sur l’annulation de la saison 2019-20 de football. « Lorsque nous avions pris la décision d’arrêter les championnats, sur 39 équipes, uniquement trois ont voulu continuer la saison, l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix, l’Union Sportive Beau Bassin de Rose-Hill et le Curepipe Starlight Sporting Club. Des clubs comme les GRSE Wanderers et Roche-Bois Bolton City, entre autres, ont voté pour que les ligues soient arrêtées afin de ne pas nuire à la santé publique. Nous avons des preuves de cela, dont les échanges de courriers électroniques. Ils doivent assumer leurs décisions et ne pas remettre en doute la décision de la MFA à ce sujet ».

La page 2019-20 tournée, qu’en sera-t-il de la nouvelle saison ? « Pour le moment, aucune décision n’a été prise, car nous constatons que la situation de la pandémie est toujours d’actualité. Nous attendons l’ouverture totale des frontières afin de définir les mesures pour la prochaine saison », explique Samir Sobha. Au niveau du marché des transferts qui débutera en juillet, il souhaite que les clubs nationaux ne recrutent pas de joueurs étrangers afin de réduire les risques en ce qu’il s’agit de la pandémie. Néanmoins, « pour les joueurs étrangers qui sont toujours à Maurice, les clubs pourront compter sur eux », explique Samir Sobha. Celui-ci ajoute que « le ministère du Travail fera quelques changements dans les prochains jours, et nous devrons respecter les différentes consignes ».

En ce qu’il s’agit de la COSAFA U20 prévue en décembre à Maurice, qui compte également pour la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations U20 en 2021 en Mauritanie, la compétition risque de ne pas être organisée dans l’île. « À l’heure actuelle, nous ne sommes pas en mesure d’accueillir le tournoi. Toutefois, si la situation en Afrique et à Maurice s’améliore, et si nous avons l’approbation du gouvernement mauricien, nous tiendrons la compétition », conclut le président de la MFA.