L’heure H est arrivée. La Coupe d’Or, une des classiques les plus convoitées, pourrait décider du titre tant chez les chevaux que chez les entraîneurs. En effet, Alyaasaat sera couronné cheval de l’année en cas de victoire et le duo Gilbert Rousset-Soodesh Seesurrun étrennera son neuvième titre d’établissement champion. Cette épreuve aurait été encore plus intéressante avec la participation White River et Alshibaa qui ont dû déclarer forfait. Mais la course promet néanmoins d’être bien disputée.
Alyaasaat est donné comme favori. Après son petit couac dans la Duchesse, il s’est bien repris et a confirmé tout le bien que son entourage pense de lui. Cet ancien de Mike de Kock, qui était la propriété du Sheikh Hamdan Bin Rashid Al Maktoum, a été entraîné avec un soin particulier ces derniers jours et il se trouve dans une forme resplendissante. Le plus dur pour lui sera de démarrer avec les autres à l’ouverture des stalles, d’autant qu’il a hérité de la première ligne. Il pourrait se retrouver enfermé et plus en retrait que prévu. Et si la course n’est pas rondement menée, il pourrait éprouver des difficultés à combler son retard. Toutefois, notre petit doigt nous dit qu’on sera cette fois étonné de sa mise en action et il ne nous surprendra pas de le voir dans le sillage des chevaux de tête. Il aura alors fait le plus difficile en attendant l’emballage final.
Cependant, une course n’est jamais jouée d’avance, surtout qu’il retrouvera sur sa route un Undecover Agent en meilleure condition que la dernière fois et un Black Cat Back pleinement retrouvé. La tactique de ces deux chevaux sera très importante. Ils ont hérité du 7 et du 6 respectivement dans les stalles. Black Cat Back n’a pas intérêt à lancer l’épreuve sur des bases élevées. On pense qu’il a le parcours dans les jambes, mais son entraîneur sait que s’il est sorti de son pas en pleine montée, il le paiera cash en fin de parcours. Pour lui, ce serait meilleur de démarrer tranquillement et monter crescendo à partir du Tombeau Malartic. Undercover Agent n’a pas intérêt à le laisser faire à sa guise, car il est un long striding horse qui ne peut vraiment pas soutenir la comparaison quand une épreuve est réduite à un sprint. Cependant, sa fin de course lors de son dernier engagement a démontré qu’il possède des qualités à faire valoir. Mais il ferait mieux de veiller que le tempo soit d’un bon niveau pour avoir toutes les chances de son côté.
Mais quid de Puget Sound, l’invité surprise de ce rendez-vous ? Il possède une certaine vélocité et il est aussi mieux placé au départ. Son entraîneur l’a muni d’un attache-langue et l’a nettement raccourci. Le parcours du jour est certes meilleur pour lui, mais il est opposé à de très bons compétiteurs. Il pourrait, à la faveur d’un bon départ, jouer les trouble-fête dans la partie initiale, et ce, en défaveur de Black Cat Back et Undercover Agent avant qu’il ne s’efface lors du sprint final. The Dazzler est le dark horse de la course. Il a réalisé une très bonne performance derrière Alyaasaat il y a quelques semaines. On se demande même s’il n’aurait pas eu le dernier mot s’il n’avait pas versé dans la ligne droite finale. Il portera des side winkers et un pricker, des harnachements qui pourraient aider à corriger son défaut. Attention à lui !
Haylor n’a pu courir la semaine dernière et son entourage a trouvé que l’engager dans la Coupe d’Or ne serait pas inintéressant. Il se retrouve à un niveau relevé certes, mais on est d’avis qu’une place peut lui revenir. Reste Marauding, dont le jour de vérité est venu. On saura à coup sûr de quel métal il est fait. Il se retrouve quelque part sur les traces de Kremlin Captain, qui avait échoué à ce niveau en 2015 quand battu par One Cool Dude. On n’a pas encore vu le meilleur de ce cheval. Il a été l’auteur d’un très bon travail jeudi matin. Tout le monde sait qu’il n’aime pas qu’on le dérange en début de course. Il aborde les 1600m pour la première fois au Champ de Mars, mais a déjà couru jusqu’à 2000m en Afrique du Sud. C’est sûr qu’il s’amènera fort en fin de parcours. Mais de là à remonter des adversaires qui sont mieux placés que lui à l’échelle des valeurs est un pas qu’on ne franchira pas. Alyaasaat reste notre favori.

LES AUTRES COURSES
Une bonne journée pour Ricky Maingard

1. Abhishek Sonaram a brillé en deux occasions dans la première course. Pourquoi pas une troisième. Son entraîneur lui a attribué la monte de la jument Dunzie, qui reste sur une bonne deuxième place sur 1365m. Le parcours réduit devrait être à son avantage. Cependant, il démarre complètement à l’extérieur et cela pourrait lui être préjudiciable. Il faut faire ressortir qu’elle est déclassée à ce niveau et aura aussi l’avantage de bénéficier d’une remise de 4 kg au handicap. Take Off Mode, régulier dans ses performances, n’est pas mieux loti. Il devrait néanmoins se retrouver en one off et essayer de faire la différence sur la fin. Real Vision, de sa bonne ligne, pourrait être très bien placé dans la course. Et un bon parcours sera idéal pour réaliser une bonne performance. On accorde aussi une petite chance à Northern Rebel. Comme ses compagnons de box ont tendance à bien courir depuis deux semaines, on s’est dit pourquoi pas lui. À noter que Birthday Boy porte à nouveau un attache-langue, alors que Captain Falcon sera muni d’une paire d’œillères.
2. Thomas Henry aurait dû avoir gagné d’entrée il y a deux semaines si Swapneel Rama s’était montré plus convaincant lors de l’emballage final. Il est mieux dans sa peau depuis et le parcours rallongé n’est pas pour lui déplaire. S’il arrive à vite se placer dans le dos de l’animateur, il peut ouvrir son compteur. Son plus sérieux concurrent reste The Forerunner, qui aura pour lui l’as au départ. Il est le plus rapide du lot et tentera certainement de prendre les devants ou sinon de faire travailler Secret Idea dans la partie initiale. C’est un jeune compétiteur qui monte en puissance et ses chances sont existantes. À noter qu’il s’était légèrement blessé lors de sa dernière tentative. Secret Idea avait offert à l’apprenti Sonaram sa première victoire au Champ de Mars et malgré que le lot est plus coriace cette fois, on ne prendra pas le risque de l’éliminer. Il peut remettre ça. Avec sa bonne ligne, Minaloushe Venture devrait avoir son mot à dire s’il prend un bon départ. Il n’a pas si mal fait lors de ses dernières tentatives et affiche une forme appréciable. Amandla a paru en net regain de forme à l’heure des galops et devrait courir en progrès, tout comme After The Order, dont la dernière performance doit être ignorée.
3. Cette épreuve s’annonce très ouverte avec plusieurs prétendants à la victoire, dont Crazy Charlie, qui avait été l’auteur de débuts victorieux. Il a continué sa marche en avant depuis au training et, avec sa bonne ligne, il viendra fort au finish. Double Games devrait une nouvelle fois évoluer en attentiste et il affiche une superbe condition. S’il parvient à vite trouver les barres derrière le leader, il sera de l’arrivée. Travelin Man est un grand gabarit qui devrait encore mieux faire lorsqu’il aura le loisir de s’exprimer à l’avant ou sinon de déboîter à partir de la route. Sa forme s’est améliorée et le voir s’illustrer est dans le domaine du possible. Tout comme Ballantine Hall qui a dominé tous ses sparring-partners ces derniers temps et qui ne peut être mieux dans sa peau. Sa mauvaise ligne est une bonne chose en soit, car il sera obligé de suivre en attentiste. Il sera un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée. Sand Path reste sur une performance honorable et a confirmé qu’il était un cheval d’été. Sa première ligne est la garantie d’une position idéale. Il peut causer la surprise.
4. Le sprint court de la journée pourrait bien servir les desseins de Dark Force. Il vient de l’emporter sur la distance lors de la 25e journée, ce qui lui a valu une pénalisation qui l’a propulsé au haut de l’échelle en B36. Il est un des plus rapides du lot et sa deuxième ligne devrait lui permettre de diriger les opérations. Rock Manor sera aux aguets, on en est certain Cédric Ségeon fera tout pour ne pas laisser l’engagé de Ricky Maingard faire la loi comme bon lui semble. On ne serait même pas étonné de le voir titiller le leader durant le parcours. Mais cette tactique pourrait profiter à Zenzero, qui sera juste derrière eux, prêt à gicler à la sortie du dernier virage. Dans cette course, on retrouve Gunner Runner, qu’un début de tendinite a éloigné des pistes. Sa monte a été confiée à Nishal Teeha et on se souvient qu’il s’était imposé d’entrée sur 990m. On aurait sans doute tort de l’écarter des combinaisons gagnantes. Le nouveau Matchless Captain sera piloté par Tejash Juglall. Il faudrait peut-être faire ressortir que Derreck David est absent pour cause de suspension. Cette nouvelle unité est rapide, mais elle se retrouve à l’extérieur au départ. De plus, il semblerait qu’elle coure mieux quand elle a la langue attachée. On préfère la voir cette fois.
5. Cette épreuve regroupe le maximum de partants et certains pourraient même trouver que c’est la course qui sera la plus disputée pendant la journée. Pour cause, on y retrouve trois récents vainqueurs et d’autres bons compétiteurs. Toutefois, nous avons fait notre choix concernant un adversaire que les autres auront du mal à contourner. Il s’agit de Dynamite Jack, qui avait retrouvé des couleurs quand il avait été confié à son cavalier du jour il y a quelques semaines. Il a hérité d’une bonne deuxième ligne, ce qui lui garantit une très bonne position dans le parcours pour veiller à toute offensive des autres engagés. Itdawnedonme pourrait essayer de conserver l’avantage de la corde de sa première ligne. Promissory, avec le 4 sur le dos, est un autre candidat qu’on devrait retrouver dans le peloton de tête. Il ne faut aussi pas oublier que Hakeem possède de la vitesse. Sea Dance, lui, est barré par la ligne et il pourrait être contraint à faire les extérieurs. Memphis Mafia, de son côté, ne pourra que venir au finish et sa mauvaise ligne n’est pas un atout. On peut donc s’attendre qu’il y ait une lutte pour le commandement, avec Dynamite Jack dans le box seat, prêt à bondir au moment opportun pour s’approprier la gagne.
6. Inn A Million devrait faire la différence cette fois et n’aurait jamais dû avoir perdu sa dernière course. Dans un lot avec moins de partants, il sera moins décroché au dernier virage et, avec le finish qu’on lui connaît, fort devra être celui qui pourra le contrer cette fois. Spring Man a été l’auteur d’un superbe travail sur la grande piste mardi dernier et ne peut être mieux dans sa peau. Si les circonstances sont en sa faveur, il peut certainement l’emporter. Lemon Drop Shot avait trop tiré dans la première partie de la course la semaine dernière, raison pour laquelle il avait faibli dans les 50 derniers mètres et que Charleston Hero était venu lui chiper la victoire. S’il est aligné à nouveau, c’est qu’il a vite récupéré de cette débauche d’énergie. Il peut cette fois résister jusqu’au bout. Consul Of War est un grand gabarit qui avait besoin de sa sortie face à Sir Bernadini. Il s’est amélioré et devrait être dans le dos des animateurs. Il fera sentir sa présence. Avec ses 61,5 kilos et sa mauvaise ligne, Red Mars pourrait être contraint de suivre en one off une nouvelle fois. On ne peut toutefois pas l’éliminer compte tenu de sa régularité.
8. Kaydens Pride devrait l’emporter sur la base de ses deux dernières sorties, soldées par des deuxièmes places. Il avait à chaque fois eu des parcours éprouvants, ce qui ne l’avait pas empêché de bien conclure la première fois, alors qu’il y a deux semaines, son entraîneur avait été d’avis que son cavalier aurait dû se montrer plus patient. Il sera un os dur à croquer. Power Tower revient après dix semaines à l’issue de sa première victoire au Champ de Mars. Même s’il a dû avoir connu de petits pépins, il affiche une forme plaisante et devrait une nouvelle fois se frotter pour la gagne. La ligne est sans grande importance pour Senor’s Guest et Wordbuster, qui tous deux viendront au finish. Le premier nommé avait fait montre d’un puissant finish pour l’emporter la dernière fois et n’a rien perdu de ses belles dispositions. Il a sa chance. Wordbuster, quant à lui, avait tapé dans l’œil sur une distance trop courte pour ses aptitudes il y a trois semaines. Non seulement il a encore progressé, mais il sera associé cette fois à Bernard Fayd’herbe, qui est atout considérable. Il sera de l’arrivée.
9. La dernière épreuve paraît être la course la plus difficile à déchiffrer. Ils ont trois à être déclassés, Majestic Moon, Master Jay et Minnesota Dream. Le premier nommé revient sur la distance sur laquelle il s’est déjà imposé. Master Jay a paru en progrès, comme la majorité des chevaux de Ramapatee Gujadhur. Il démarre du numéro un à la corde et une bonne performance peut être attendue de sa part. Le représentant de Gilbert Rousset a, après sa victoire, laissé son entourage sur sa faim. Un sursaut de sa part ne peut être écarté. Very Vary reste sur une victoire, mais celle-ci remonte à la 7e journée. Il semble remis de ses ennuis et a donné satisfaction à l’entraînement. Son désavantage est qu’il n’est pas bien placé au départ. Le nouveau Zeno possède une bonne marge de progrès. Il ne devrait pas trop tarder avant d’ouvrir son compteur. El Patron doit aussi être considéré. Il avait saigné à sa dernière sortie et doit avoir été traité en conséquence. Toutefois, il a été décidé de ne pas lui administrer du Twyblid, raison pour laquelle on hésite à le désigner comme vainqueur.