Photo illustration (Photo by Philip FONG / AFP)

Les concessionnaires automobiles se retrouvent avec plus 5000 véhicules neufs invendus. Soit Rs 1,3 milliard de stock excédent, dont ils ne voient pas les ventes pour sitôt. Une situation que la Motor Vehicles Dealers Association (MVDA) qualifie de « sans précédent » et qui laisse présager un avenir chaotique pour le secteur pour les mois à venir, du fait qu’il n’y a aucune visibilité quant à la relance. Dans un communiqué jeudi dernier, l’association fait ressortir que « les acteurs du secteur automobile à Maurice font face à une crise sans précédent ayant des conséquences économiques désastreuses. Les 11 concessionnaires du marché neuf doivent emprunter Rs 1,3 milliard de plus que d’habitude pour financer l’excédent de stock ».

À titre indicatif, la MVDA révèle qu’au 30 mai 2020, les concessionnaires cumulent un total de plus de 5000 véhicules neufs en stock. « La valeur approximative de ce stock avant douane et TVA est de Rs 3,2 milliards », souligne la MVDA. Dans l’ensemble, en mai 2020, contre 900 en moyenne en mai 2019, environ 300 voitures neuves ont été enregistrées ; 250 concernent des voitures ayant été commandées avant le début du confinement et 50 concernent des voitures dont la vente a été finalisée en mai grâce au suivi et à la visite des vendeurs. « Le dernier numéro d’immatriculation en mai 2020 sera approximativement 3200MY20 contre 4991MY19, soit une baisse de 1791 véhicules neufs par rapport à la même période en 2019 », relèvent les concessionnaires.

Selon eux, face à ces chiffres catastrophiques, une baisse approximativement de 30% à 50% sera accusée pour l’année 2020.