Opinions

Remporter cinq courses au cours de la même journée n’est pas un mince exploit, surtout au Champ de Mars, où la compétition est de plus en plus...

C’est un fait indéniable: l’extraordinaire feel good factor ressenti dans le pays au lendemain des élections de décembre 2014 est bel et bien...

On connaissait les comiques de l’ancien régime, on les a remplacé par des pense-petit qui approfondissent et perpétuent l’affligeante mé...

La forte poussée de fièvre qui avait dominé l’actualité la semaine dernière semble être maintenant plus ou moins sous contr...

Il est triste, regrettable et navrant de constater que le nouveau régime en place, plébiscité avec autant de ferveur populaire (peut-être même...

Scope

En 1998, lors de sa première participation aux JIOI, Kamil Patel faisait déjà la Une. Kamil… dans le mille titrait le “Journal des Jeux” de l’hebdomadaire week-end. Maurice se découvrait un nouveau héros. Dix-sept ans plus tard, le tennisman conserve la même prestance et offre à Maurice l’image d’un monde sportif moderne. Kamil Patel sera de nouveau en action à La Réunion et portera les couleurs du pays.

L’école de chant SingAgain, créée et gérée par Linzy Bacbotte-Raya, reprendra ces activités à partir du 8 août 2015, dans un nouvel...

C’est un très grand chantier qui s’est mis en place afin que Rhythm on Fire soit aussi grandiose que l’espère Anna Patten. La chorégraphe et sont é...

29 Jul 2015

L’opéra-bouffe Orphée aux enfers a tenu toutes ses promesses. Du rire, du chant et un très bon jeu de scène étaient au programme lors de cette première représentation, le vendredi 24 juillet, au Théâtre Serge Constantin.

MC Vision et Emtel se lancent sur le marché Triple Play avec CanalBox. Cette offre, disponible depuis le 22 juillet, regroupe l’internet haut débit, CanalSat et le téléphone fixe. Avec ce nouveau partenariat, les compagnies sœurs du groupe Currimjee entrent en compétition directe avec myT et Mauritius Telecom. L’occasion pour Scope de revenir sur les offres internet à Maurice.

Avec onze médailles lors des précédents JIOI, les athlètes rodriguais ont encore une fois montré leur potentiel. Il ne faut pas l’oublier : aux JIOI, Maurice, c’est aussi Rodrigues. La neuvième édition des JIOI est une nouvelle occasion de découvrir le potentiel sportif de cette île qui, malgré le manque d’encadrement, continue à exceller dans plusieurs disciplines.

L’ambiance sera au rendez-vous. Et même exceptionnelle, comme nous révèlent certains “anciens” et ceux qui sont toujours en piste. Les témoignages livrés à Scope donnent un aperçu de l’esprit des Jeux. Frisson, fierté, médaille, podium, boule au ventre, larmes de joie ou de déception, amitié, esprit d’équipe, grande famille unie : autant de souvenirs et d’expériences inoubliables de celles et ceux qui ont participé aux Jeux des îles de l’Océan Indien (JIOI).

Pendant toute la semaine que durera les 9e Jeux des Îles à La Réunion, des journalistes se rendront sur place pour assurer la couverture des événements. Afin que les Mauriciens puissent suivre le déroulement des Jeux, radios et journaux proposeront des éditions spéciales. Voici la programmation…

Le Club Maurice aura la lourde responsabilité de faire honneur au quadricolore en remportant le maximum de médailles d’or en terre réunionnaise. En 2011 à Mahé (Seychelles), la délégation avait terminé sur la troisième marche du podium, avec un total de 157 médailles (38 d’or, 65 d’argent et 54 de bronze), derrière le pays hôte (57 d’or, 23 d’argent et 37 de bronze) et La Réunion (58 d’or, 61 d’argent et 60 de bronze). Un véritable fiasco qu’il ne faudra absolument pas répéter.

TurfProgramme & Résultats

Le happy end a finalement eu lieu pour Derreck David. En mauvaise posture mardi dernier – il était dans l’attente du verdict concernant l’appel qu’il avait interjeté pour sa suspension de 4 semaines sur Sole Mio – le cavalier sud-africain a célébré de la meilleure façon qui soit le fait d’avoir eu gain de cause de la part du comité d’appel en s’invitant dans le cercle très fermé des Hall Of Famers de l’île - il en est le 14e -  avec 5 victoires décrochées en une seule journée de compétition. Turf Magazine est allé à la rencontre du Sud-Africain qui était encore sur son petit nuage samedi dernier.

C’est par un temps frais et mi-couvert que s’est déroulée la séance du vendredi 24 juillet au centre Guy Desmarais. Cette fois, ils étaient un peu moins d...

Fit l’essentiel pour conserver l’avantage de sa deuxième ligne dans le dos du meneur. Fut incommodé une fois aux abords des 1000m lorsque Roving Consort se rabattit...

23 Jul 2015

Il faut remonter quelque peu dans le temps pour voir un jockey remporter cinq victoires en une journée au Champ de Mars.

Si l’incertitude régnait toujours en début de semaine en ce qu’il s’agit de la participation de Derreck David, qui attendait de connaître son sort à propos de son appel sur Sole Mio, l’atmosphère était plus détendue au sein de l’écurie Rousset à l’occasion de cette dix-septième journée où l’état-major est sorti en piste en pas moins de cinq occasions pour accueillir ses protégés. Une performance qui porte la griffe du jockey sud-africain, qui a fait montre d’intelligence, de sang-froid et surtout de plus de maturité. Des qualités nécessaires, qui, ajoutées à de bons chevaux et un peu de chance, lui donneront le droit de viser une  cravache d’or sur notre turf.

The Real Hero du 17e acte, c’est bel et bien Derreck David. Incertain un moment pour ce rendez-vous mardi dernier alors qu’il était dans l’attente du verdict de son appel, la cravache de l’entraînement Rousset a fait feu de tout bois samedi dernier en enregistrant son premier quintuple en carrière pour s’offrir par la même occasion une place dans le Hall Of Fame mauricien aux côtés de quelques noms notoires comme Jeffrey Lloyd, Anton Marcus et Johnny Geroudis. Dans l’exploit du jeune cavalier sud-africain figurait, bien évidemment, le triomphe de Polar Royale dans l’épreuve principale.

Le board des Racing Stewards s'est réuni ce matin pour ouvrir deux enquêtes suite à des fautes d'interférence. Pravesh Horil écopa d'une journée de suspension tandis que Derreck David aura à payer une amende de Rs 35 000. Les deux cavaliers ont le droit de faire appel de cette sanction. Le premier nommé pourra même différer sa suspension d'une journée si jamais il obtient des montes pour la journée de samedi.

Polar Royale vainqueur sur 1500m, ce n’est nullement une surprise. Le cheval de Gilbert Rousset retrouvait un champ à sa portée et, en l’absence de on dernier vainqueur, Bulsara, il s’est fait un malin plaisir pour retourner la situation en sa faveur. Grâce à cette victoire dans une épreuve principale et le quintuplé ramené à l’occasion, Gilbert Rousset peut préciser ses intentions, même si l’avantage demeure du côté de Rampatee Gujadhur, qui possède toujours une marge confortable qui se chiffre à plus de Rs 800 000, au plus grand bonheur des die-hards de la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui ont dû se baisser pavillon après un début en fanfare.