Opinions

Ce début de Ramadan et la Fête des Mamans coïncidant, l'heure n'est pas qu'aux célébrations, mais en appelle surtout aux bons...

Le tapis rouge sera déroulé aujourd’hui au Rashtrapati Bhawan, la résidence présidentielle, pour accueillir le Premier ministre, Pravind...

Une nouvelle contradiction entre les Rules of Racing et les Directions For Security du Mauritius Turf Club, mise en évidence par l’homme de loi Yahia Nazroo, qui a...

Un pays peut-il prétendre exister de façon juste, et progresser, sans pérennité de l’Etat ? C’est aussi la question cruciale que...

Quand le 1er avril 2015 le gouvernement décide de fermer la BAI, ses sociétés et la Bramer Bank, tous les membres du gouvernement applaudissent et...

Scope

Le plus jeune des fils de Bob Marley, Damian Marley, sera en concert au SVICC de Pailles, le 4 juin, à l’initiative de l’agence Immedia. Dans une conversation avec Scope, il revient notamment sur l’influence qu’a eue son père sur son être et le rôle unificateur de la musique.

Travailleuse du sexe, toxicomane, détenue, personne vivant avec le VIH : c’est ainsi que la société considère Meena, Huguette, Youshrin et Jessy. La...

Il y a dix-huit ans, deux jeunes d’environ vingt ans lançaient Mc N Ben. Benjamino Barbe se souvient de ses débuts de livreurs de pizza. Une volonté d’...

24 mai 2017

Le Prince a beau décréter son impitoyabilité envers les importateurs de poudre compressée ou non. Ça ne change pas grand-chose à la chose, qui continue de passer entre les mailles du filet tendu. Serait-ce que son altesse sérénissime manque de fermeté pour fermer le jeu des dealers et faire enfermer les grossistes de poudre ? Comment dès lors asseoir une quelconque autorité sur le maroquin ? Certainement pas en disant au rasta que sous sa mandature, le cannabis ne sera jamais légalisé.

C’était un pari audacieux de convier le public un jeudi soir pour cette première édition des Inédits d’Eurêka. Surtout avec un répertoire consacré aux textes. Saluons cette initiative du Français Nicolas Tarik, qui s’est entouré pour l’occasion de quelques artistes : Yvette Dantier, Daniella Bastien, Menwar, Mélanie Pérès, Sandrine Raghoonauth et la Réunionnaise Maya Kamaty, qui a défendu a capella un de ses derniers morceaux, Akoz.

Dans le cadre de la 12e Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie et pour marquer le 12e anniversaire du Collectif Arc-en-Ciel, une exposition a lieu à The Ground à Cassis jusqu’au 27 mai. Elle se tiendra ensuite du 29 mai au 4 juin au Caudan.

Du 25 mai au 21 juin, Le Hangar à Albion Docks, Port-Louis, abritera les œuvres de Roger Charoux et de Jocelyn Thomasse, deux peintres qui travaillent ensemble depuis longtemps. Plus de 80 œuvres, des années 50 à nos jours, sont exposées et présentées.

Imaaya est devenue une galerie, même si ce n’était pas l’idée première de Charlie d’Hotman. Elle met en lumière un monde assez méconnu du grand public. Celui des artistes, des collectionneurs et des galeristes. Une exposition est la partie visible d’une longue élaboration où subjectivité et savoir-faire sont confrontés à la nécessité de vente.

Du 29 mai au 1er juin, l’île de La Réunion accueillera la sixième édition du Marché des Musiques de l’Océan Indien (IOMMA). Un rendez-vous annuel qui précède le festival Sakifo et qui comprendra cette année une dizaine de conférences bilingues, des showcases d’une vingtaine d’artistes ainsi que le One to One, rencontres professionnelles en tête à tête. Maurice y sera représentée.

TurfProgramme & Résultats

En attendant le retour des grosses pointures, ce sont les compétiteurs de C2-3 qui seront sous le feu des projecteurs ce samedi sur 1500m. Notre choix s’est porté sur Easy Lover qui, nous pensons, aura des arguments à faire valoir dans ce lot. Il s’explique par les innombrables atouts dont il peut se prévaloir pour faire pencher la balance en sa faveur.

Sanish Ramgopal a été sanctionné en deux occasions sous le règlement 160 A (a). C’est une infraction qui peut mettre hors course un jockey pendant une pé...

Un changement de jockey et le fait d’être déclassé au niveau du B61 peuvent favoriser les desseins de Chinese Gold, qui pourrait du coup souhaiter un bon retour à...

25 mai 2017

Rye Joorawon continue lentement mais sûrement sa réhabilitation. Renvoyé par l’entraîneur Ricky Maingard au soir de la quatrième journée (15 avril dernier), le recordman des victoires au Champ de Mars (342 gagnants) cravache fort du côté de Rameshwar Gujadhur, son nouvel employeur. C’est sous la forme d’un doublé qu’il a scellé son quatrième week-end sous ses nouvelles couleurs, portant son capital de victoires à six dans ce présent exercice.

Sa dernière victoire remontait au 24 mai 2014. Ce jour-là, sous la selle de Nooresh Juglall, il avait sorti une puissante accélération pour prendre la mesure de Gida, confirmant pas la même occasion sa victoire acquise une sortie plus tôt et qui avait fait couler beaucoup d’encre.

Quelques mois à peine après sa mise en opération, l’entraînement Sewdyal connaît déjà ses premiers soubresauts. La victoire du nouveau venu Moi Power n’a visiblement pas fait que des heureux au sein de l’état-major.

L’entraînement Gujadhur a, semble-t-il, eu la main heureuse avec ses nouveaux. C’est le cas de le dire car ce sont eux qui ont tenu la baraque dans ce premier tiers de la saison.

Il a fallu attendre la 9e journée, soit après 32 entrées, pour voir l'entraîneur Shyam Hurchund ouvrir son compteur 2017 grâce à Prince George dans l'épreuve de clôture samedi dernier. Pour sa deuxième saison au Champ de Mars, il sentait la pression qui commençait à monter, car il était le seul entraîneur à n'avoir pas encore visité la winner's enclosure jusqu'ici.