Opinions

Quel avenir se dessinera pour le MTC à l’issue du scrutin de mardi où une fois encore deux équipes s’affrontent? Dans un coin, Mukesh...

J’ai reçu du courrier me reprochant d’avoir mêlé dans un même billet Xavier-Luc Duval, Roshi Bhadain et François Fillon. Mes...

Vu il y a quelques jours à la plage publique du Morne: une douzaine de kitesurfers faisant du kite à quelques mètres à peine d’un groupe d...

A quoi mesure-t-on la vision, la détermination et l’efficacité d’un gouvernement ? A ses annonces tonitruantes qui sont sans lendemain ? Au...

Doreen Telemaque, la Mahébourgeoise de 47 ans, l'a échappé belle. En revanche, Christiana Chery, 27 ans, elle, est tombée sous les coups de son...

Scope

De retour à l’animation radiophonique, Clyde Chandoo fait le bonheur des auditeurs chaque matin sur Kool FM, en compagnie de Sam Ammigan et de Sandra Mayotte. Ce vrai boute-en-train n’arrive pas à conserver son sérieux trop longtemps et passe son temps à charrier son entourage. PErsonnage aux multiples personnalités, il se mue tour à tour en Colombo, Paul Bérenger, Jacques Chirac…

Branche de l’ayurvéda, le massage shirodhara est un traitement de la tête, du visage et du haut du buste. Spécialisé en massage lymphatique, Himla Soyjaudah confie...

Au cœur de Saint-Pierre, trois générations de la famille Kissoon nous ouvrent les portes de leur demeure pour nous parler de Maha Shivaratree. Les souvenirs d’autrefois...

15 fév 2017

Autrefois connu comme Pari Talao, le lac des anges, Grand Bassin est le lieu de convergence de milliers de pèlerins depuis des générations. Ganga Talao a pris ce caractère sacré vers la fin du 19e siècle, souligne Deeal Ragoonath. Le lac sacré était apparu dans un rêve et avait été découvert lors d’un premier pèlerinage, vers la fin du 19e siècle, par un groupe de dévots menés par le pandit Jhummungeer Napal Gosayne.

Aujourd’hui, ils aspirent à une carrière professionnelle, à une vie de famille stable, et parlent de l’avenir. Mais ces rêves leur avaient été amputés par le système éducatif classique auquel ils n’ont jamais pu s’adapter. Pris en charge dans le cadre de l’accompagnement pédagogique de l’École Saint Famille, ces jeunes de Bois Marchand et des régions avoisinantes sont convaincus de pouvoir sortir de l’exclusion.

Alors que plusieurs artistes locaux appellent au boycott du concert du 12 mars pour montrer leur ras-le-bol de la condition des artistes à Maurice, d’autres se désolidarisent de ce mouvement. Alain Ramanisum a fait savoir à travers son compte Facebook qu’il participerait au concert du 12 mars. Le ministère des Arts et de la Culture indique qu’une vingtaine d’artistes ont postulé pour participer au concert. Le ministre Roopun déplore que le front commun des artistes n’ait pas choisi le dialogue.

Selon Gordon Leaks, des mélomanes avertis auraient allégué que les mélodies de certains ségas et autres créations locales seraient inspirées du répertoire variétoche occidental. Sacrilège, me suis-je écrié ! C’est comme si l’on prétendait que Panik dans baz de nos amis Plaisanciers est une reprise mozartienne, que le kawali d’Abou ne serait pas une révélation onirique apparue à bhaï Claudio. Red bull shit !

Par le biais de l’IFM, le crew réunionnais New Gravity se prépare à un parkour de centaines de kilomètres pour atterrir en vol plané à Maurice, du 17 au 19 mars. Intitulé Emergency, ce spectacle de danse urbaine de 45 minutes, chorégraphié par Jérôme Brabant, se tiendra à ciel ouvert à travers l’île sur trois dates.

À 60 ans, Ahmed Noorally sort son premier album, Esclav. Ancien skipper, reconverti en éleveur, il compte bien créer la surprise avec ce projet musical tout en couleurs. L’auteur-compositeur-interprète propose au public de le découvrir dans un registre éclectique : seggae en hindi, blues, séga bhojpuri, ballades, rock et reggae.

TurfProgramme & Résultats

Le choix du nouveau président du Mauritius Turf Club a été marqué par la démission de l’administrateur Pierre Du Mée, qui voulait assumer la présidence du MTC. La candidature de Mukesh Balgobin a été proposée par Jean-Noël Fayolle et secondée par Paul France Tennant. C’est donc à l’unanimité que Mukesh Balgobin a été plébiscité par ses pairs. On peut quelque part dire que même après les élections de deux nouveaux administrateur que la contestation a continué.

Antish ramdhany, candidat: Transformer les courses en un secteur d’investissement
Il voulait tenter sa chance il y a quelques années, mais pour diverses...

Le cercle très restreint des entraîneurs de chevaux à Maurice a accueilli quatre nouvelles têtes en son sein cette semaine. Praveen Nagadoo, Preetam Daby, Amar Sewdyal et...

01 déc 2016

C’est ce qu’on appelle un coup de théâtre. De mémoire, jamais n’a-t-on vu dans la campagne pour l’élection de deux Administrateurs (autrefois connus comme commissaires administratifs) la contestation d’une candidature. Ce qui explique cet acte inédit depuis vendredi et qui a provoqué une montée d’adrénaline dans les différentes sphères du turf mauricien, c’est le fait que la candidature de Frantz Merven soit… contestée  par la GRA. Entendez par là, la Gambling Regulatory Authority (GRA), l’instance régulatrice des courses et de tous les paris à Maurice.

La communauté d’entraîneurs de chevaux au Champ de Mars s’est agrandie depuis mercredi. Praveen Nagadoo (récemment chez Shirish Narang), Preetam Daby (assistant-entraîneur chez Simon Jones), Amardeep Sewdyal (Stable Supervisor chez Shyam Hurchund) et Dereck Hip Hoy Chong (Stable Supervisor chez Alain Perdrau), sont venus se joindre au groupe après avoir réussi à leurs examens tenus au Mauritius Turf Club.

Le moment tant attendu est enfin arrivé. C'est le cas de le dire avec l'arrêt de la liste officielle des candidats pour les deux postes à pouvoir au sein du board des Administrateurs du Mauritius Turf Club. À vendredi, jour de la fin du dépôt de candidature, six personnes avaient fait acte de candidature pour cette Assemblée générale élective qui se tiendra le mardi 21 février à partir de 16h au siège du club au Champ de Mars. Ce qui n'était qu'une rumeur s'est confirmé avec la candidature de Gilbert Merven, qui fait un ticket avec Antish Ramdhany face au duo Frantz Merven-Kamal Taposeea. Alors que l'ex Lord Maire, Sheikh Mukhtar Hossenboccus, entre dans la course pour la première fois, tout comme Amar Deerpalsing.

Whisky Baron, beau vainqueur du Sun Met 2017 et toujours invaincu dans ses six dernières courses, a encore privé Legal Eagle, le beaten favourite de ces deux dernières éditions, d'une victoire dans la course la plus richement dotée en Afrique du Sud, soit 5M de rands (≈Rs 10 M). À Cape Town samedi, l'entraîneur Brett Crawford faisait le 1 et 3 (Captain America) à l'arrivée et s'offrait sa troisième Met après Angus (2003) et Futura (2015).

Karis Teetan continue sa belle moisson à Hong Kong. Le jockey mauricien est actuellement huitième au classement après avoir conduit Ace King à une troisième réussite de suite, dominant cette fois au finish Super Wise, piloté par le Brésilien Joao Moreira, lequel reste un solide leader au hit-parade des jockeys, après avoir lui-même signé un triplé dimanche à Sha Tin.