< >
STATE LAND SAGA : Abu Kasenally entendu sur Sungkur et Tarisa

Aucune trace de la demande de State Land de Sungkur au ministère des Terres

CTPOWER : Mon ministère recommandera au gouvernement d’abandonner le projet, a déclaré Collendavelloo

Bérenger : « Très heureux de l’intention du ministère de ne pas aller de l’avant avec ce projet »

NAVIN’S COFFERS SAGA : Nouveau rendez-vous jeudi pour Ramgoolam

Ce report se justifie avec le « Filing » de l’ultime contre-affidavit dans l’affaire des téléphones cellulaires, cet après-midi en Cour suprême

MMM : Joe Lesjongard et Raffick Sooreefan démissionnent

Ajay Guness : « Nous réclamons la démission de Joe Lesjongard et Raffick Sooreefan ainsi que celui de Jean-Claude Barbier du Parlement »

DIFFAMATION CRIMINELLE : Détention et inculpation de Mahindra Utchanah

Le fils de l’ancien ministre Mahen Utchanah inculpé pour avoir téléchargé sur son cellulaire l’enregistrement contre Pravind Jugnauth pour être diffusé au meeting PTr/MMM de Rivière-du-Rempart

STATE LAND SAGA : L’ex-ministre Kasenally convoqué au Central CID

L’ancien ministre des Terres de Navin Ramgoolam interrogé au sujet des allégations de spéculation et de dilapidation des Pas Géométriques alloués à des agents politiques

ANIL GAYAN REPREND VIJAYA SUMPUTH SOUS SES AILES : Des ingrédients qui ne sont pas sans rappeler l&#039;affaire Soornack

Après avoir été la présidente de la Tourism Authority en 2004, voilà la protégée du ministre de la Santé propulsée cette fois directrice du Cardiac Centre sans appel de candidatures préalable

Opinions

On ne cessera de le dire ou de le découvrir avec encore plus de stupeur : à part les énormes fissures de l’autoroute Terre Rouge- Verdun, le verdict...

C’est à partir de 2006 que la possibilité que Maurice “cède” Agaléga à l’Inde, dans le cadre d’un accord bilat...

C’est vrai qu’il donnait l’impression d’en faire parfois un peu trop et qu’il s’immisçait souvent dans des débats qui...

La décision du conseil des ministres de placer le bureau du DPP sous l’administration du bureau de l’Attorney General, dont le Supervising Officer est le...

Homo, mon frère

Tu les ulcères

Quand tu t’affiches

Ils serrent les miches


Scope

Un scénario, des rebondissements, des personnages… Lonbraz Kann est une histoire dans une autre. L’autre est celle qui raconte les différentes étapes du tournage du premier long métrage de David Constantin, de son envie et de sa détermination de mener à bout son projet, d’une équipe de comédiens et de techniciens dévoués et d’une expérience cinématographique enrichissante.

Vitesse ? In. Patience ? Out. Réseaux sociaux ? In. Livres ? Out. Ambition ? In. Obéir ? Out. Jeux vidéo ? In. Sport ? Out. Gare...

Les deux premiers mois qui suivent l’accouchement sont riches en rebondissements pour l’organisme. Votre bébé est là, mais la page n’est pas totalement tourn...

25 fév 2015

Une véritable course contre la montre est engagée pour sauver de l’extinction les rhinocéros blancs du Nord. Cette espèce, longtemps traquée par les braconniers, ne compte plus que… cinq individus.

Maurice abrite trois chaînes de montagnes ainsi qu’une dizaine de montagnes isolées. La plupart sont faites de roche basaltique, mais quelques-unes sont faites d’un autre matériau appelé phonolite. Pleins feux sur leur formation, leur particularité et leur importance.

Depuis le 1er novembre 2014, un musée de coquillages a vu le jour à Rivière Noire. Quelque 1,800 espèces regroupant 80 familles et provenant des quatre coins du globe peuvent y être observées. Immersion dans un musée qui vient de sortir de sa coquille.

25 février. Cinquante-sixième jour du calendrier. Je me demande si les choses ont vraiment changé dans notre beau pays. Certains (dont je faisais partie) disent “pays de merde”. J’avoue que ce qualificatif est excessif. J’ai compris que notre patrie n’est pas si mal, n’en déplaise à ceux dénués de fibre patriotique. Est-ce de leur faute si ces Mauriciens issus de groupes ethniques bien compartimentés ont du mal à s’identifier au drapeau ? C’est une question que je pose à nos chers politiciens.

L’Is’Art Galerie d’Antananarivo est un espace d’exposition qui veut soutenir le développement des arts plastiques à Madagascar. Projet artistique à caractère social, il valorise le secteur et soutient les jeunes artistes. Des expositions y sont régulièrement organisées. Scope s’y intéresse cette semaine.

Elles étaient à Maurice dans le cadre des préparatifs du spectacle réunionnais Li Té Ve War, qui sera présenté au public mauricien en mars. La directrice artistique du spectacle, Lydie Géraud, et la comédienne Lolita Tergemina ont profité de leur visite pour parler du spectacle et de leurs expériences dans le projet.

TurfProgramme & Résultats

Même si la date de la première journée de courses n’a pas encore été rendue officielle, les choses commencent à se préciser du côté des écuries. Ainsi, Akash Aucharaz, le jeune Mauricien qui exerce en Afrique du Sud, s’est présenté au Champ de Mars ce matin. Comme on le sait, il a été sollicité par l’écurie Rameshwar Gujadhur. Cependant, on ne sait pendant combien de temps il restera à Maurice.

Pour la première fois en plus de 200 ans d’existence, le Mauritius Turf Club a tenu une assemblée générale qui restera dans les annales. Certains vous diront que...

Les urnes ont tenu en haleine jusqu’au bout les membres présents lors de l’assemblée générale élective du Mauritius Turf Club qui s’est tenue...

06 déc 2014

Aucun doute n’est possible…l’équipe dirigeante du MTC, avec en tête de liste, Gilbert Merven a fait élire ses deux candidats comme administrateurs lors de l’assemblée générale élective tenue vendredi après-midi. Pierre de Chasteigner du Mée et Jean Noel Fayolle sont effectivement arrivés en tête de liste avec 252 et 190 voix respectivement. Si la victoire moins large que prévu de Pierre du Mée ne faisait aucun doute, par contre Jean-Noël Fayolle a dû attendre la fin du décompte avant de pouvoir faire la différence dans les dernières foulées grâce aux…proxy, amassés par toute la bande à Gilbert Merven, y compris deux employés du MTC dont l’incontournable vétérinaire en chef… Christian Bourdet. Un parti-pris  que tout autre employé du MTC  qui aurait aidé l'opposition, par exemple,  aurait sans doute payé de son emploi. Mais quand on a la couverture de la rue Madame, tout est possible.

Ils seront finalement huit candidats qui brigueront demain après-midi, lors de l’assemblée générale élective, les deux places d’administrateurs au Mauritius Turf Club laissées vacantes après que le mandat du président Gilbert Merven et de son acolyte Jean-Marc Ulcoq soit arrivé à terme.

Avec la décision du MTC d'éliminer le poste de stable manager et de placer ainsi toutes les écuries sous la responsabilité d'un entraîneur à partir du 1er mars de cette année, et la non-participation de Paul Foo Kune aux derniers examens d'entraîneur qui avaient exceptionnellement été ouverts aux stable managers, il coule de source que l'établissement Foo Kune dont le droit d'opération arrive à terme le 28 février prochain, est appelé à disparaître.

Ils ne sont désormais plus que 10 au lieu de 11 dans les entrées pour la grande course de ce vendredi où sont en jeu deux places au sein du board des administrateurs. Pour l’heure cette course semble avoir déjà un gagnant en la personne de Pierre de Chasteigner du Mée, suivent dans l’ordre soit par Mukesh Balgobin soit le Dr Abudllah Atchia. Certes il faut reconnaître qu’entre les deux derniers nommés, Mukesh Balgobin part avec un léger avantage. Mais au Champ de Mars, il ne faut jamais négliger ce dicton qui dit «gare à la glorieuse incertitude du turf mauricien». Car dans cette joute, même s’il part avec l’étendard de favori, dans une course de ce type tout peut arriver. Y compris de rester bloqué dans les stalls. Nous ne sommes pas encore là, donc attendons les résultats de ce vendredi pour en savoir un peu plus.
Mais ce qui va surtout choquer les membres du MTC dans les jours à venir, c’est sans aucun doute le bilan financier qui a pris tout son temps pour commencer à être circulé. Comme nous le mentionnions dans nos précédentes éditions, le club a perdu quelque Rs 21.7 millions pour l’année financière 2014. A savoir Rs 18.5 millions de pertes avant les impots, Rs 1,9 millions en terme de taxe et Rs 1.3 millions pour les pertes encourues par le laboratoire Quantilab dans lequel le MTC est actionnaire à hauteur de 30%. Toutefois, il est bon de noter que Gilbert Merven présentera des comptes positifs avec des gains exceptionnels de l’ordre de Rs 37 millions. Un chiffre qui représente en fait la vente du laboratoire du MTC.
Il y a un dicton qui dit «on vend ses bijoux de famille pour payer les comptes de la boutique du coin». C’est sans doute ce qu’a fait le board du MTC pour renflouer ses caisses durant la saison financière. Pourtant l’argent de la vente du laboratoire du MTC était censé être consacré uniquement aux dépenses capitales du Club, mais pas pour les affaires courantes. A la question qui est posée: que vendra le MTC cette année pour renflouer encore une fois ses caisses?
En attendant, analysons la situation de chaque candidat de la première course de la saison 2015.

Onze candidats sont encore en liste pour les deux postes d’administrateurs à pourvoir lors des élections qui auront lieu le 27 février prochain pour remplacer le président sortant, Gilbert Merven, et Jean-Marc Ulcoq dont les mandats sont arrivés à terme. Les deux ne se représentent pas et les postulants ont jusqu’au jour du scrutin pour éventuellement se désister.