Opinions

Les propos tenus cette semaine par le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, à l'encontre du leader de l'opposition,...

Le vote final du Finance Bill tel que présenté par le gouvernement n’a surpris personne. Pravind Jugnauth, qui n’a sans doute jamais mis les pieds au...

Donner un micro à Showkutally Soodhun équivaudrait, pour reprendre la formule très imagée de notre kreol maternel, que j'éviterai d'...

J’avais cette semaine rendez-vous avec une personnalité,  représentant une grosse entreprise  étrangère à Maurice, pour une...

Une fois est coutume: une occasion de débat vient à nouveau d’être shootée, en raison, semble-t-il, de notre propension bien insulaire...

Scope

Un improbable parcours l’a menée de Rivière-du-Rempart jusqu’aux pieds de la Tour Eiffel dont les contours ont été incrustés dans le logo de sa nouvelle marque de produits cosmétiques pensés pour la clientèle mauricienne. Une belle success story qui se raconte avec de jolies couleurs pour Dominique, la créatrice de Raya Cosmétiques.

Depuis le 29 juin dernier, Maurice est doté de son tout premier Bike Park de niveau international. Le Moka Bike Park, situé à Helvétia, permet désormais aux...

Moins fréquenté que les autres régions balnéaires du nord, Poudre d’Or, petit village situé au nord-nord-est de Maurice, n’en est pas moins dé...

19 Jul 2017

Le destin de ces enfants n’est pas si simple. Ils sortent de familles brisées ou à problème. Le centre d’éveil San’s Angel de Beau-Bassin, fondé par Caritas, prend en main ces petits pour qu’ils aient un meilleur avenir.

Quand on mange mal, on s’expose à des problèmes de santé grave… Et cela concerne de plus en plus de Mauriciens. C’est ce qui est mis en avant en marge de la journée mondiale de la malbouffe, observée le 21 juillet. À Maurice, ces mauvaises habitudes alimentaires font monter les chiffres liés au diabète, à l’hypertension — qui sont responsables de 50 % des décès — et également à certains types de cancer.

Pédagogues et spécialistes de la santé mentale pointent du doigt la nécessité de faire des études sur l’impact du Cyberbullying à Maurice. La prévalence de ce fléau est souvent passée sous silence, par manque de données adéquates sur la question, mais aussi parce que les victimes sont prises dans un engrenage infernal qui les enferme dans le mutisme. En attendant un déclic des autorités sur la question, c’est un mal qui continue à ronger une jeunesse mauricienne hyperconnectée…

Le ministre de la Pêche, Prem Koonjoo, a affirmé que l’aquaculture n’allait pas attirer de requins en raison de nos récifs. Une déclaration qui vient démontrer la méconnaissance et le manque de prise d’informations quand aux dangers réels que pose ce vaste projet d’aquaculture autour de l’île. Dans une interview accordée à Scope, Vincent Zerbone, vice-président de Protection Requin Réunion, affirme le contraire, affirmant que ces fermes d’aquacultures vont non seulement attirer des requins, mais pourraient aussi créer des situations de sédentarisation et d’attaques comme c’est le cas à La Réunion.

Les vacances commencent fort ! Est-ce le petit prince qui férocement lutte au démantèlement du trafic ou le trafic qui est moins discret ces derniers temps ? Samouraï contre katana s’affrontent sur un air de campagne ensanglantée. Un remake sanglant se joue actuellement sous nos yeux. Ou dans notre dos. Tout dépend de comment on se place face à la situation du law breakdown. Entre-temps, des ados en pleine révolution hormonale découvrent le sexe sans protection et se font violence. Quid de la suite ?

Sophie Sénèque présentera un live painting lors du prochain Zapero de l’Institut Français de Maurice prévu pour le vendredi 28 juillet. L’occasion pour cette artiste peintre originaire de Mahébourg de franchir une nouvelle étape en allant à la rencontre du public pour partager son univers. Peinture, crayonnage, encre, collage et autres techniques, Sophie Sénèque n’est jamais à court d’inspiration pour ajouter de la personnalité à ses œuvres. Elle nous raconte sa passion à donner vie aux couleurs, formes et textures qui l’entourent.

TurfProgramme & Résultats

« La GRA s’ingère trop dans les affaires du Mauritius Turf Club. Le Premier ministre est mal conseillé. Il n’y a aucune personne qui connaît les courses au sein de la GRA. Un parti politique a pris parti pour un candidat lors des élections des administrateurs du MTC en février dernier. Les amendements apportés à la GRA Act 2007 ont été faits pour essayer de me discréditer. Je ne compte pas démissionner de la présidence du Mauritius Turf Club. »

Malheureux en deux occasions dans la ligne d’arrivée quatre semaines plus tôt sur 1365m, Ernie a obtenu une juste compensation au terme d’un parcours quasi limpide dans...

L’entraîneur Alain Perdrau continue son petit bonhomme de chemin. Avec seulement deux partants au programme, il a pu décrocher une victoire avec Gimme Green et une quatri...

20 Jul 2017

Après quatre semaines sur la touche, Jeanot Bardottier a négocié un retour gagnant samedi en visitant la winner’s enclosure dès l’ouverture de la journée avec l’outsider Aficionado. Mais le jockey mauricien, qui avait plus d’un argument à faire valoir — il avait présenté à un partant près une full card —, s’est cassé les dents dans les autres courses. Cependant, il veut positiver et voit malgré cette rentrée laborieuse des perspectives intéressantes pour la suite de la saison.

Robert Khathi ne s’est accordé aucun round d’observation pour son retour à la compétition. Contraint au repos forcé en raison d’une blessure au coccyx, le Sud-Africain a repris les choses là où il les avaient laissées lors de la 13e journée en s’octroyant un doublé avec Burg et Logan.

Après une journée "sans", Ryan Wiggins a renoué avec le succès grâce à Charleston Hero, qui en profitait pour ouvrir son palmarès. Avec huit victoires, autant de 3es et 3es places, ainsi que dix 2es places, l’Australien se dit satisfait de son parcours, même s’il aurait souhaité ramener une meilleure moisson avec un peu de chance de son côté. Le jockey de Vincent Allet espère remporter une vingtaine de courses cette saison et ambitionne déjà de revenir exercer chez nous en 2018.

Sans tambour ni trompette, Swapneel Rama continue son petit bonhomme de chemin en tant que jockey freelance. Samedi dernier, il s’est signalé sur Rob’s Jewel, qu’il qualifie de petite perle, pour porter son nombre de victoires à 5 en 66 montes cette saison. Une performance qui lui permet de se hisser à la dixième place au classement général.

On se dirige sans nul doute vers un nouveau record pour les 950m. Pour la deuxième programmation sur le parcours du jour, ce sont des chevaux bien placés à l’échelle des valeurs qui entrent en lice. Le spécialiste du kilomètre Step To Fame, qui monte à un échelon supérieur, vient défier les chevaux de l’élite. À la faveur d’un poids raisonnable, son entourage pense que tout n’est pas perdu. Mais les Executive Power, Ernie, Reim et autre Beat The Retreat n’ont pas encore dit leur dernier mot. S’il est vrai qu’un poids léger peut faire la différence, on fait néanmoins confiance aux chevaux qui ont déjà fait leurs preuves à un certain niveau et qui sont bien situés s'agissant du rating. Notre choix s’est porté sur Executive Power, qui porte des œillères pour la première fois.