< >
TRAFIC D&#039;INFLUENCE: Bhimla Ramloll écope de six mois de prison

Aussitôt la sentence prononcée, son homme de loi a logé l'appel au jugement

CONFÉRENCE—MEDICAL COUNCILS D’AFRIQUE: Lormesh Bundhoo s’inquiète du surnombre de médecins à Maurice

Le ministre de la Santé annonce la signature d’un accord la semaine prochaine avec le Mozambique pour l’emploi des médecins mauriciens dans ce pays

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR—UOM: Centenaire de la faculté d’Agriculture

Une conférence scientifique à sept thématiques sur le thème « Agriculture, Life and Ocean Studies » sur le campus du Réduit annoncée pour les 1er et 2 octobre

Opinions

Lorsque la réflexion parlementaire est en vacances permanentes et que les esprits légers préfèrent le métro au boulot, il n’y a pas de...

Nous devrions nous enorgueillir de vouloir toujours privilégier une démocratie parlementaire unique, originale, bien à l’avant-garde de...

On  croirait entendre un petit air de la balade de Zulu, l'Homme Idéal qui commence un Oh La La c'est la fête au village. En effet, c'est bien ce...

Comment échapper au feuilleton de la semaine puisque, depuis que l’alliance PTr-MMM est dans une de ses phases “on”, la MBC se fait un devoir de...

Une commission d’enquête, dont les attributions ont été vite annoncées vendredi à l’issue du conseil des ministres, est-elle n...

Scope

C’est un personnage de la nightlife. Popo Hazareesingh, 42 ans, est un businessman de la nuit depuis 1997. Après avoir assuré la gestion de plusieurs boîtes à travers l’île, il s’est enfin posé.

Après presque un an d’absence dans le milieu du deejaying, Jeannot Thomas fait son come-back. Accompagné de Tony Montanna, il présente TJ Project. Qui associe musique et...

Entraînante, divertissante, mais… La musique locale actuelle, vue par les chanteurs qui ont boosté cette sonorité, semble à bout de souffle. L’ancienne g...

23 Jul 2014

À la scène comme à la ville ou à la radio, ce comédien se donne. Mario Noorah se donne aux autres pour leur apporter du bonheur, dès les premières lueurs du jour. Il se donne en spectacle sur la scène des ondes. Une bonne humeur en guise de partage de chaleur humaine. Pour dissiper les angoisses des uns et des autres.

À 68 ans, Anne s’occupe seule de sa fille Sweetie, handicapée et souffrant de crises d’épilepsie. Cette mère a consacré toute sa vie à sa famille et spécialement à son enfant malade. Anne craint que sa fille ne soit livrée à elle-même le jour où elle ne sera plus de ce monde. Personne ne veut prendre Sweetie sous sa charge. Anne est rongée par la peur que sa fille ne s’en sorte pas.

Le 10 décembre 2011, Justine a vécu le pire moment de sa vie. Trois hommes l’ont traînée de force dans une maison abandonnée, à une centaine de mètres de sa demeure, pour abuser d’elle. Trois ans après, ce souvenir impérissable hante toujours sa vie, à tel point qu’elle n’a plus le goût de se mettre en couple ni d’avoir des enfants. Elle nous raconte son calvaire.

Cela aurait pu être une belle plongée dans l’histoire, une balade ponctuée par les édifices d’antan. Mais le spectacle est désolant. Il témoigne d’un profond mépris pour le patrimoine et pour le passé. Face à cette indifférence, le village de Vieux Grand Port et ses ruines tentent de faire vivre les traces du berceau de l’histoire mauricienne.

Selon la United Nation Convention on the Rights of Persons with Disabilities (UNCRPD), l’emploi des handicapés est un droit et ne relève pas de la charité. Sous la Training and Employment of Disabled Persons Act de 1996, il est stipulé que toute entreprise employant au moins trente-cinq personnes devrait compter 3% de handicapés, mais cette mesure ne serait pas respectée. De nombreux handicapés sont au chômage.

Les petits esprits se rencontrent ! Et s’organisent pour fourrer leur blair dans les affaires qui, a priori, ne les concernent guère. Nos amis sociocultureux voudraient peser de leur petit poids pour influencer nos excellents leaders politiques et influer sur le choix des candidats à aligner (parlementaire, mine de rien, c’est super bien payé comme boulot).

TurfProgramme & Résultats

Paul Foo Kune ne pourra prendre aucun engagement eu égard à son écurie pour la saison 2015. C’est ce qu’aura, entre autres, exigé le Mauritius Turf Club au Stable Manager après une réunion entre les deux parties hier après-midi. Après que le principal concerné eut fait part lui aussi de son souci à une réflexion profonde sur l’existence même de son établissement, le suspense demeure, mais de source proche du groupe, Paul Foo Kune se dirige inexorablement vers la porte de sortie en décembre prochain.

Les récents développements provoqués par la prise de position formelle du Premier ministre, Navin Ramgoolam, à l'assemblée nationale pour l'institution d...

Deux fois vainqueur et une fois deuxième, c'est le palmarès de Captain Magpie à l'issue du championnat des 3-ans. Grâce à des conditions favorables...

25 Jul 2014

Le Premier ministre, le Dr Navin Ramgoolam n'a pas fait dans la dentelle après avoir annoncé mardi dernier à l'Assemblée Nationale,  à la suite d'une question de Nita Deerpalsing,  son intention de mettre en place une commission d'enquête sur tous les aspects de l'organisation des courses à Maurice.

D'aucuns auraient pensé que la réponse du Premier ministre à l'interpellation de Rajesh Bhagwan mardi dernier au parlement, comme suit, allait refroidir les velléités de certains haut-fonctionnaires d'aller aux courses. En yout le chef de la NSS, Dev Jokhoo, ne semble pas être concerné par cette directive du Premier ministre puisqu'il était encore hier au Champ de Mars.

(No. IB/2) Ms K. R. Deerpalsing (Third Member for Belle Rose & Quatre Bornes) asked the Prime Minister, Minister of Defence, Home Affairs and External Communications, Minister of Finance and Economic Development, Minister for Rodrigues whether, in regard to gambling, he will state if consideration will be given for the setting up of a committee to look into the concerns thereof, in particular, with regard to the recent allegations concerning horse racing.

Jamais l’industrie hippique ne se serait retrouvée dans une telle situation de précarité. Secoué comme jamais par des scandales à répétition cette année, le monde hippique au Champ de Mars, à bout de souffle, se voit injecter un sérum de survie avec l’entrée en scène de l’État pour une commission d’enquête qui fait l’unanimité autant du côté du gouvernement de Navin Ramgoolam que de celui des bancs de l’opposition.

Nooresh Juglall a remporté son premier doublé à Singapour dimanche dernier et cela en présence de sa jeune épouse Chaaya.