Opinions

Un pays ne se dit pas qu’à...

Nous ne nous attarderons pas sur la manifestation ridicule organis...

C’est après le sommet de Rio, en 1992, qui provoqua ...

Dans le sillage de l’affaire appelée l’affaire...

La Gambling Regulatory Authority a été cette semaine à la une de l’actualité avec la déposition de son CEO, Diva Ringadoo, devant la...

Scope

Entre la radio et Hassen Rojoa, c’est une longue histoire d’amour. Il en est fou. Il s’y est fait un nom, devenu sa marque de fabrique. L’homme a connu pratiquement toutes les chaînes locales avant de rompre avec les ondes. Depuis son retour sur Radio One, il y a trois ans, Hassen Rojoa, à bientôt 50 ans, est un animateur dont le talent n’est pas à forger. Il le prouve tous les après-midi, fait des heureux et dérangent d’autres. L’humour qu’il délivre à sa sauce est celui du comédien qu’il est. Dans la vie, c’est autre chose. Nous allons vous dire ce que vous ignorez de l’homme que des milliers d’auditeurs trouvent sympa.

« La conformité contre le blanchiment d’argent est un choix », a affirmé Stephen Platt, CEO de KYC Global Technologies, qui animait une masterclass...

Le Festival Île Courts fête cette année sa dixième édition, marquée par plusieurs nouveautés, du 10 au 15 octobre. Au programme : un cin...

11 oct 2017

Voilà bientôt deux semaines que Manuja Dhallapah est de retour à Maurice. Cette habitante de Roche Bois se repose de dix longs mois de vacances. De décembre 2016 à septembre 2017, la jeune femme âgée de 34 ans a visité seize destinations. Le tout, quasiment en solo, en mode backpacking. De nombreux souvenirs et rencontres qu’elle raconte à Scope en défilant près de 9,000 photos prises lors de cette première aventure. Après l’Inde, l’Asie, la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie, le Qatar, l’Angleterre, la Belgique, la France, l’Allemagne, entre autres, Manuja Dhallapah a hâte de reprendre son sac à dos pour mettre le cap sur l’Amérique du Sud.

Sélectionner des titres parmi des milliers de romans n’est pas une évidence pour le poète Umar Timol, qui s’est résolu à accéder à la demande de Scope. Nous présentons à nos lecteurs un choix de lecture de qualité.

Jordan Bertrand est un nom connu dans le circuit musical en Chine. Il y a déposé ses bagages en 2013 dans le but de faire carrière comme batteur. Contre vents et marées, il s’est perfectionné en enchaînant les boulots dans les bars en tant que musicien. Pour finir par donner des master classes de batterie au Sichuan Conservatory of Music. En août de cette année, il est sorti vainqueur d’une compétition, The Drummers of China.

C’est à Maurice lors du festival Kaz’Out, prévu le samedi 4 novembre, que le groupe Les Yeux d’la Tête clôturera sa tournée célébrant ses dix ans d’existence. L’occasion pour les festivaliers de découvrir l’univers festif de ce sextet fondé par Benoît Savard et Guillaume Jousselin. Un voyage musical à la française rempli d’émotion, d’humour et de finesse.

Le Casela Nature Park a deux nouveaux pensionnaires depuis la semaine dernière. Zanzak et Zaninn, deux bœufs créoles, ont rejoint le zoo dans le cadre d’un programme de conservation et d’éducation. Aussi blancs que le lait, les deux bœufs font partie d’une espèce unique à Maurice et au monde. L’espèce a évolué pour s’adapter aux conditions locales.

MOMIX, la plate-forme musicale pour dynamiser le secteur musical à Maurice, s’est tenue les 5 et 6 octobre à l’hôtel RIU Creole au Morne. Gavin Poonoosamy, le coordinateur des conférences, se dit satisfait du résultat et des showcases. “Ces deux jours ont été intenses et très encourageants. Nous avons eu des retours positifs des représentants. Il y avait environ une soixantaine de participants.” Fred Lachaize, le créateur du Reggae Sun Ska Festival et Sonya Mazumdar, d’IndiEarth Xchange, faisaient partie des invités étrangers.

TurfProgramme & Résultats

L’épreuve phare de cette 30e journée nous propose un champ restreint avec seulement cinq prétendants à la victoire. À première vue, l’entraînement Gilbert Rousset a toutes les cartes en main avec deux partants qui excellent dans deux registres différents.

L’agrandissement du film du départ de Glorious Goodwood, cheval de l’entraînement Rameshwar Gujadhur aligné dans la quatrième épreuve de la 29e journ...

L’apprenti Jameer Allyhosain a couru seulement dans l’argent lors de la 10e étape du HH Sheikha Fatima World Apprentice Championship, hier à Tarbes (France). Une quatri...

12 oct 2017

Ready To Attack a retrouvé ses automatismes après deux courses quelconques. Sans vouloir diminuer ses mérites, il faut néanmoins admettre que Rye Joorawon n’a pas été bien inspiré avec Everest. Non content d’être en tête de l’épreuve, il a jugé utile d’accélérer au début de la descente alors qu’il avait déjà une marge conséquente. Au final, le gris n’a pu continuer sur le même rythme et n’a pu conserver la deuxième place qu’au courage, avec à la clé une boiterie. Cette victoire de Ready To Attack a permis à la casaque bleu électrique de briller pour la deuxième fois de la journée.

Seuls quatre entraîneurs ont inscrit leur nom au tableau des vainqueurs à l’occasion de ce 30e acte. La plus grosse part du gâteau est revenu à Simon Jones qui a enregistré le triplé pour la deuxième semaine consécutive. Une performance qui lui permet de grimper de la dixième à la neuvième place au classement général. Ricky Maingard et Ramapatee Gujadhur ont, eux, inscrit le doublé, tandis que Rameshwar Gujadhur a tiré son épingle du jeu avec Ruby Rocker.

Sanctionné pour n’avoir pas monté Le Clos à la satisfaction des commissaires de courses lors de la 27e journée, Ryan Wiggins n’a pas mis longtemps à réagir. L’Australien s’est en effet offert un doublé avec Promissory et Zagazig, alors qu’il n’avait que trois montes.

Il n’a côtoyé les pros que durant la présente saison. Aujourd’hui, après 51 montes — toutes apparitions confondues —, l’apprenti jockey mauricien Jameer Allyhosain se dit satisfait de son parcours. Son compteur affiche cinq victoires. « C’est un score que je visais. Je dirai que j’ai déjà atteint mon objectif 2017 », lâche-t-il sans ambages.

C’est grâce à une vieille connaissance que Simon Jones a réalisé la passe de trois. En effet, Rakesh Bhaugeerothee, qui connaît bien l’entraîneur, devait mener à bon port Greys Inn Control, offert à 13/1.