Opinions

Maurice, exemple du monde ? L’information est tombée ré...

Les conseillers de sir Anerood Jugnauth devraient lui demander d...

Les...

Barkly, Palms Hotel et La Source. Rien de commun à premi...

Au milieu de la masse d’informations et d’événements qui ont dominé l’actualité de cette semaine émerge le visage d’...

Scope

À peine un an après la sortie de Music for the Soul, Hans Nayna revient avec un troisième album, Time Flies. Le chanteur, plébiscité pour sa chanson Mo lam, sort un opus saupoudré de rock, de soul et de blues, le 30 septembre. Le concert de lancement de l’album a lieu le même jour à l’Espace Culturel Malcolm de Chazal à Helvetia, St-Pierre.

Cette semaine, l’instructeur de fitness Bruneau Laurette invite les lecteurs de Scope à pratiquer quelques exercices pour muscler certains muscles du bras comme les biceps et les...

Vous savez quoi ? Ce jour-là, tout mon voisinage était au courant que j’avais fait un pudding de pain. Comment ? Parce que premièrement, j’ai exalt...

13 sep 2017

Croire, c’est pouvoir ! C’est l’un des préceptes majeurs du développement de la force intérieure. De la théorie à la pratique, sauter le pas requiert une estime de soi qui s’acquiert par l’adoption d’une certaine philosophie de vie. Santosh Rao, volontaire et enseignant pour la fondation Art de Vivre, offre de précieux conseils en la matière.

Faciles à trouver mais difficiles à se procurer, les meilleurs ordinateurs portables en vente sur le marché mauricien où compte le moindre détail. Scope vous propose une sélection d’ordinateurs portables haut de gamme.

Il ne nage pas, il vole. Pierre Frolla a en effet décidé de côtoyer les grands animaux marins en s’en approchant de très près. Raison pour laquelle cet athlète a opté pour le wingsuit, discipline qu’il aura adaptée afin de “planer” dans l’océan.

Le village de Montagne Blanche est le plus reculé de la région de Flacq. Il est situé à une altitude de 309 mètres au-dessus du niveau de la mer. Son climat et ses habitants participent à la beauté de ce bourg. De nombreuses boutiques agrémentent le paysage.

Les habitants de Barkly savent dire “merci”, et n’ignorent pas le savoir-vivre. Dans cette région de Beau Bassin, tout n’est certes pas rose : le trafic de drogues et d’autres fléaux sont visibles. Mais au-delà des préjugés, Barkly s’est pris en main pour vaincre l’exclusion où on a voulu l’enfermer. Les signes de réussite ne trompent pas. Le progrès est bel et bien en marche. Les zanfan site n’ont plus honte d’affirmer leur appartenance à cette cité créée il y a un peu plus de 50 ans. Les récents événements autour du projet Metro Express l’ont mise sous les feux des projecteurs, mais cette ancienne cité ouvrière compte poursuivre son cheminement, confient ceux qui nous présentent le vrai visage de Barkly.

Comme à l’époque où elle s’élançait avec force et détermination sur les pistes, Sophie Decotter (Carmagnole) n’a rien perdu de sa combativité. L’ancienne athlète, âgée de 42 ans et qui vit à Perth, nous confirme que la battante est définitivement “back on track”. Atteinte de lupus depuis 2001, Sophie Decotter a décidé, à travers une vidéo postée sur Facebook en juillet 2016, de révéler sa maladie, ainsi que les tourments et le déclin. Jusqu’au jour où une phrase prononcée par une amie est venue tout changer. Depuis trois ans, elle renaît de ses cendres et elle est même en rémission.

TurfProgramme & Résultats

On le croyait en baisse et vulnérable, mais il a tout simplement surclassé ses adversaires. Lui, c’est Oomph, qui a démontré qu’il possède la trempe d’un bon cheval et qu’il paraît encore capable de grimper les échelons. Il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il est promis à un bel avenir au Champ de Mars. Oomph l’a fait avec une facilité déconcertante. Les plus proches à l’arrivée étaient situés à plus de trois longueurs.

Les enquêtes de novo ordonnées dans les cas Five Star Rock (4e course de la 18e journée) et Spin A Coin (8e course de la 19e journée) se sont déroulées ce...

Cette vingt-cinquième journée a vu Jean-Michel Henry, Rameshwar Gujadhur et Amardeep Sewdyal s’approprier les plus grosses parts du gâteau en la faveur d’un doubl...

15 sep 2017

Le cricket et les courses. Rien ne semble les réunir. Pourtant, depuis l’année dernière, le Northfields Cricket Club de Mapou se fait un plaisir d’emmener ses membres et ses invités assister à une journée de courses.

Donovan Dillon n’avait pas perdu son sourire bon enfant samedi après-midi à sa sortie de la jockeys’ room. « I bagged a winner and can’t rely on buts and ifs… » Pour la petite histoire, lors de ses cinq autres montes, il a fini quatre fois deuxième et une fois troisième. Le titulaire du yard Rousset a gagné une place au classement des jockeys, passant du 15e au 14e rang, aux dépens de Yashin Emamdee, bredouille samedi dernier.

Mine de rien, Girish Goomany continue son petit bonhomme de chemin et il a, samedi dernier, inscrit sa neuvième victoire 2017. Il se positionne à cinq longueurs de Jeanot Bardottier dans la course au titre de meilleur jockey mauricien cette saison. Il a permis à Do Be Snappy de ramener sa deuxième victoire à l’issue d’une belle empoignade en ligne droite avec Imran Chisty, qui était, lui, en selle sur le gris Sir Earl Grey.

Ce sont les seconds couteaux qui sont en lice cette semaine après les meilleurs stayers et sprinters. Le champion des 3-ans, Oomph, revient à la charge pour tenter une troisième victoire d’affilée. Mais sa tâche ne s’annonce pas facile, d’autant qu’il a semblé en légère baisse ces derniers jours. La chance devrait être du côté d’Act Of Loyalty pour faire la différence.

Ioannis Poullis n’a pas attendu longtemps pour se manifester au Champ de Mars. Deuxième monte au programme de la 24e journée et la cravache chypriote ne s’est pas fait prier pour s’imposer avec panache avec le favori Ocean Drive South. Psychologiquement libéré, le jockey de Preetam Daby entrevoit les choses dans la bonne direction jusqu’à fin octobre, quand il mettra le cap sur Dubaï pour un nouveau contrat.