Opinions

L’Economic Mission Statement du Premier ministre Sir Anerood Jugnauth jette les bases d’un nouvel espoir pour l’ensemble de la communauté mauricienne,...

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a magistralement réussi l'opération de communication préparée avec minutie par son entourage pour pr...

Nous y revoilà, donc: à l’orée d’une nouvelle réforme de notre système éducatif. Depuis des décennies, des voix n...

Trois exercices en neuf mois, un Discours-Programme le 27 janvier avec la vision s’arrêtant au quinquennat se terminant en 2020, un premier budget présent...

On comprend mieux, aujourd’hui, la petite colère affichée par SAJ l’autre jour face à une journaliste qui voulait s’enquérir un...

Scope

Jason Heerah, australien d’origine mauricienne, a marqué les esprits et créé le buzz depuis sa participation à Australia X-Factor 2014. Le chanteur et batteur débarque pour une unique live session, avant de regagner l’Australie pour lancer son tout premier album solo. Ce séjour à Maurice sera l’occasion pour l’artiste de montrer l’entendue de son talent, aujourd’hui reconnu au-delà des frontières australiennes.

La Tribu Sagapataal fait son grand retour sur la scène musicale. Pour leur premier concert, ses membres se sont regroupés au Backstage du Hennessy Park Hotel, sous l’œil...

Exposer un mode de vie différent et plus adapté à un monde en perpétuelle évolution. Tel le but de l’événement Another Breach in the Wall qui...

26 aoû 2015

À 71 ans, Shakuntala Hawoldar semble avoir finalement trouvé la réponse à ses interrogations. L’écrivain et poétesse qui a habitué ses lecteurs à parcourir les allées et venues de son âme et à parler des bienfaits et des vicissitudes de l’humanité partage sa vision dans Aah ! The Light. Dans cet ouvrage, telle une personne qui savoure cet instant unique où l’on prend la peine de contempler la beauté, elle décrit les relations humaines telles qu’elles devraient être et présente la spiritualité comme la clé pour l’humanité, la lumière au bout du tunnel.

C’est un bel écrin qui se perd dans l’indifférence. Jadis un attrait de la ville lumière, le Jardin Botanique lui fait de plus en plus honte. Abritant des espèces rares, il s’éloigne de sa vocation et l’entretien laisse parfois à désirer. Davantage réputé pour être un nid d’amoureux, l’espace attend d’être revalorisé. Le Conseil municipal de Curepipe espère y contribuer à travers un plan qui demande à être approuvé.

Le binôme radiophonique Jugdish-Nawaz serait-il en sursis ? La question se pose à nouveau, puisque la MBC n’a pas de directeur pour le moment. Rappelons que Jugdish a été pressenti dans le passé pour prendre la tête de la station mokassienne. À en croire ce que j’ai lu dans un journal : le chroniqueur aux chutes humoristiques ne serait pas le seul pressenti à ce poste. Les mauvaises langues disent qu’une Malaisienne pourrait éventuellement assurer le poste. Ce qui le cas échéant causerait un malaise… quant aux compétences mauriciennes existantes.

Le discours tant attendu du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, sur “le deuxième miracle économique” a été prononcé samedi dernier à la Cyber Tower d’Ébène. Les nombreuses mesures de cette Vision 2030 visent la réalisation de ce boom économique. Un chantier important, à court et long terme, pour lequel le PM compte sur la confiance et participation de tous.

Rendez-vous les 10, 11, 12 et 13 septembre pour la quatrième édition de l’Ernest Wiehe Jazz Festival qui se tiendra cette fois uniquement à l’hôtel Tamarin. Au programme de cette rencontre musicale autour du jazz, plusieurs concerts avec la présence d’artistes mauriciens et internationaux.

Chez les Herbu à Pointe aux Sables, la plupart des activités se passent en famille. Jean-Marc, sa femme Florelle, leurs deux enfants, Emmanuel et Coralie, passent de merveilleux moments, entourés de Mamie Margaret et de son autre fils, Jean-Marie.

TurfProgramme & Résultats

Il était sevré de victoire depuis la deuxième journée, même s'il en avait obtenu une sur tapis vert avec Top of The Chocs lors de la cinquième journée après la disqualification de Lucky Valentine. Mais, Guru Dev (Akash) Aucharuz a persévéré malgré les critiques et a de nouveau goûté au succès grâce à une monte sans reproche sur Roman Manner, qui a confirmé la mainmise de l'entraînement Ramapatee Gujadhur  sur les grandes épreuves depuis le début de la saison.

Ils étaient près de quatre-vingt chevaux à se présenter en piste lors de cette séance qui s’est tenue par un temps maussade. C’est Power Dive qui...

Se positionna tranquillement dans la seconde moitié du peloton sur la partie initiale. Commença à tirer aux abords du Tombeau Malartic vu le manque de rythme.

20 aoû 2015

Le duo Derreck David - Gilbert Rousset s'est signalé en signant l’unique doublé de la vingtième journée. The Real Hero, qui courait après une troisième victoire consécutive chez nous, n’a pas déçu ses partisans en s'imposant en attentiste dans la troisième course.

Après une semaine de trêve, les courses ont repris leurs droits de cité samedi dernier avec la tenue de la 20e journée. L’occasion pour Akash Aucharuz de mettre fin à sa longue traversée du désert en menant Roman Manner à la victoire pour le compte de l’entraînement Gujadhur. Le Mauricien, qui mangeait son pain noir depuis sa victoire sur tapis vert avec Top Of The Chocs lors de la 5e journée, a dû pousser un ouf! de soulagement en passant le but en vainqueur dans cette épreuve longue de 1600m.

Les jockeys Vinay Naiko et Rye Joorawon ont été condamnés à une semaine de suspension suite aux enquêtes menées par le board des Racing Stewards ce matin.

On avait toujours dit qu’Akash Aucharuz ne pouvait pas être un mauvais jockey, surtout pour quelqu’un qui avait décroché le titre d’apprenti champion en Afrique du Sud. Pour notre part, on avait évoqué la malchance. Cette fois, on avait trouvé que les conditions favoriseraient sa monture Roman Manner. Le hongre bénéficia d’un bon parcours pour signer son doublé pour le compte de Ramapatee Gujadhur, qui ne put que confirmer sa mainmise sur les grandes épreuves depuis le début de la saison.

Les courses reprenaient leurs droits hier après une semaine de repos. Ce vingtième acte a été marqué par la domination des cavaliers mauriciens de second couteau, à l’instar de Kevin Ghunowa, Akash Auchuruz, Jean Roland Boutanive ou Girish Goomany, dont c’était le premier succès sur notre turf, qui ont démontré qu’ils étaient capable, de faire aussi bien que leurs pairs étrangers given the right tools et lorsqu’ils mettent la tête à l’ouvrage.