Une doctoresse opérant dans le privé a été convoquée aux Casernes centrales dans le sillage de l’enquête entourant le décès du petit Ayaan Moeen Ud Din Ramdoo, âgé de deux ans.

La doctoresse qui opère dans le sud de l’île sera interrogée par la Major Crime Investigation Team.

Sheik Mohammed Ali Ashar Sobratee, le principal suspect et beau-père de la victime, aurait indiqué, lors de son interrogatoire, avoir fourni une somme de Rs 2 500 à la doctoresse contre un certificat de décès. Cette dernière devra venir s’expliquer dans cette affaire car les enquêteurs soupçonnent ce qu’ils considèrent comme des irrégularités dans l’acte de décès.

Il nous revient également qu’un chauffeur de taxi ayant véhiculé la famille le jour du drame devrait être entendu par les limiers de la MCIT.

Pour rappel, Ayaan Moeen Ud Din Ramdoo est décédé le jeudi 12 novembre dans des circonstances tragiques au domicile de sa mère à Midlands. L’autopsie a établi que l’enfant est décédé après avoir été brutalisé.