- Publicité -

L’orthophoniste Ibrahim Sorefan nie les allégations d’abus sexuel sur enfants portées contre lui

Ibrahim Sorefan, l’orthophoniste accusé provisoirement d’abus sexuel sur des élèves d’une école spécialisée à Beau-Bassin, continue de nier les allégations portées contre lui.

- Publicité -

L’enseignant de 24 ans a été confronté aux plaintes consignées contre lui lors d’un interrogatoire serré des autorités, hier, samedi 25 juin.

En ce qu’il s’agit de ses motivations, cet habitant de Highlands s’est mué dans le silence.

Ibrahim Sorefan a été entendu en présence de son avocat avant d’être reconduit en détention provisoire. Il devrait comparaître de nouveau en justice, mercredi prochain.

A savoir que l’orthophoniste a remis son téléphone portable et son ordinateur à la disposition de la police. Ces pièces à conviction seront passées au crible par l’IT Unit demain.

Rapellons qu’Ibrahim Sorefan a été arrêté à la suite de plaintes de plusieurs d’élèves soutenant que l’enseignant aurait eu des gestes indécents à leur égard.

Deux des victimes ont déjà participé à une reconstitution des faits et ont indiqué aux enquêteurs la salle de classe dans laquelle le suspect serait passé à l’acte.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour