Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a participé ce samedi, 17 octobre, aux activités organisées dans le cadre de la Journée internationale de l’éradication de la pauvreté. « Avec les défis imposés par la Covid-19 dans le monde entier, nous avons encore plus de raisons de nous unir afin de combattre la pauvreté », a-t-il déclaré dans son discours lors d’une cérémonie au Caudan Arts Centre.

Pour le chef du gouvernement, il y a aujourd’hui une « nouvelle réalité après la Covid ». Malgré les critiques, dit-il, « l’importance est de mettre la main à la pâte. Le budget de la sécurité sociale est énorme et nous voulons qu’il soit efficace ». Le chef du gouvernement devait ajouter que la lutte contre la pauvreté “est désormais devenue un défi”.

« Que ce soit le secteur privé, les ONG, les travailleurs sociaux, tout cela est bien, mais il y a aussi la responsabilité de chaque citoyen. Chacun doit connaître ses priorités dans la vie », a lancé le Premier ministre aux membres de la National Empowerment Foundation.

En termes de logement, il a soutenu que “aucun pays ne peut satisfaire tous les demandeurs”. « J’accepte le fait qu’il y a plus de demandeurs que nous pouvons satisfaire », a reconnu Pravind Jugnauth.

La ministre de l’Intégration sociale, Fazila Jeewa Daureeawoo, a affirmé que “c’est l’occasion de réfléchir à nos avancées et comment aider davantage notre société”.

« La pauvreté est multidimensionnelle. Une de nos priorités est de soutenir les plus faibles et de soulager les familles dans le besoin », a-t-elle poursuivi.

Pour Jean François Chaumière, CEO de la NEF, « la pauvreté est le combat de tout le monde ». Il a indiqué que la NEF a mis en place une liste regroupant 10 226 familles concernées par la pauvreté.

« Nous ne devons pas rester insensibles. Nous devons avoir une approche globale face à la pauvreté. Nous essayons d’amener des méthodes plus pointues pour aider et accompagner ces personnes. Le plus important, c’est la misère culturelle, qui est invisible. Nous devons ainsi nous tourner vers nos valeurs de solidarité », a soutenu le CEO de la NEF.

En outre, une expo-vente a également été organisée au Caudan Waterfront, par le Social Register of Mauritius (SRM).