Il y a vingt ans, Maurice perdait l’une de ses plus grandes championnes. Maryse Justin a rendu l’âme le lundi 25 septembre après avoir lutté contre un cancer. Cette championne de demi-fond a détenu plusieurs records et tracé la voie aux athlètes féminins. Ceux qui l’ont côtoyée gardent une très belle image de Maryse Justin, celle d’une battante, d’un symbole, d’“une dame courage” qui s’en est allée trop tôt. Dans quelques jours, des activités seront organisées pour lui rendre hommage.
Maryse Justin aura été l’une des plus grandes championnes de l’histoire de notre pays. Spécialiste des courses de demi-fond, elle aura marqué sa génération. Maryse Justin sera toujours reconnue comme un symbole pour les femmes. Durant toute sa carrière, elle a démontré force, courage et abnégation pour gravir un à un les échelons. À maintes reprises championne de Maurice dans plusieurs disciplines, elle s’est toujours donné les moyens d’y arriver.
Stephan Buckland se souvient de l’humilité de la grande dame et de sa volonté de se dépasser. “Quand je la voyais sur le stade, elle faisait toujours preuve de respect. Elle travaillait avec ma mère dans une usine à Floréal. Ma maman me racontait comment, chaque matin, Maryse Justin confiait son sac à sa soeur et courait depuis son domicile à Quatre-Bornes pour aller au bureau. Ma maman me disait toujours que cette dame avait énormément de courage, qu’elle était très déterminée. Cela m’est resté dans la tête”, confie-t-il.