Après plus de deux semaines de confinement, des produits commencent à manquer dans les supermarchés du pays. Plusieurs consommateurs ont ainsi remarqué une nette diminution des produits essentiels sur les étagères de certaines enseignes dont à Winners et London Way de Vacoas et de Curepipe et Coromandel.

Joanne, une habitante de Vacoas, qui a fait ses courses pour la première fois depuis le 20 mars ce mercredi 8 avril, a trouvé l’exercice « démoralisant » et « frustrant ».  Après trois semaines avec le strict minimum, elle s’est rendue au Winners de Vacoas, tôt ce mercredi matin. La file d’attente était moins longue par rapport à ce qui a pu être constaté la semaine dernière. C’était plutôt rassurant, dit-elle, pensant qu’elle allait pouvoir faire ses courses.

Au winners de coromandel hier.

D’autant qu’elle s’est rendue au supermarché pour faire les courses d’une persnne âgée qui ne peut pas se déplacer. Or, apres deux heures d’attente au sleil, à l’ouverture du supermarché « Plusieurs étagères étaient vides, dont les rayons des fromages/yaourt. Il n’y avait pas de légumes, uniquement des produits de base. On n’avait pas beaucoup de choix. », dit-elle. Comment faire pour approvisionner sa famille et surtout comment fera cette personne âgée sans grand chose dans le placard à manger? « C’est frustrant de s’être déplacée et ne pas avoir ce qu’on est venu chercher. Même pas les denrées de base », soupire cette vacoassienne. Ailleurs, dans d’autres supermarchés, la situation est la même.

Photo prise la semaine dernière au London Way de Pointe-aux-Sables