L’éventualité d’un boycott du discours-programme se précise à dix jours de la rentrée parlementaire à la lumière des consultations en cours au niveau de l’opposition parlementaire. « Les rencontres se multiplient en marge de la reprise des travaux parlementaires la semaine prochaine », fait-on ressortir dans les milieux du Parti travailliste. « Nos discussions ne…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In