Les chiffres du ministère de la Santé quant au nombre de passagers à bord du bus impliqué dans l’accident fatal ayant fait quatre morts le jeudi 5 novembre à Pailles diffèrent de ceux de la police. Les chiffres de la police ont été recueillis auprès du département des ressources humaines de la société de construction pour laquelle travaillent les occupants de l’autobus accidenté. C’est ce qu’a avancé au parlement hier, le ministre du Transport et du Light Rail, Alan Ganoo.

En effet, le ministre qui répondait aux questions des députés Eshan Juman, Arianne Navarre-Marie et Patrick Assirvaden sur cet accident a indiqué que selon les chiffres du ministère de la Santé, 64 personnes ont reçu des traitements à l’hôpital à la suite de cet accident. Par ailleurs, selon le ministre, le département des ressources humaines de la société où travaillent les passagers du bus aurait indiqué à la police que 56 personnes étaient présentes dans le bus. Alan Ganoo indique qu’une enquête est toujours en cours pour déterminer le nombre exact de passagers qui étaient à bord du bus au moment de l’accident. 

Le ministre du Transport a aussi indiqué que le propriétaire du bus n’avait pas de permis pour le transport d’employés. L’autobus avait depuis le 1er juillet 2020 un public service vehicle contract bus licence pour le convoi des élèves du collège Régis Chaperon SSS de Henrietta vers Belle-Rose, en passant par Vacoas et Quatre-Bornes. Ce permis qui devait expirer le 31 janvier 2021 autorisait aussi l’autobus à opérer pour les sorties de loisirs et religieuses le week-end et les jours fériés. La NLTA (National Land Transport Authority) a de fait révoqué cette licence pour non-respect. Le propriétaire du bus est toutefois attendu à la NLTA pour enquête.

Pour rappel un autobus s’est écrasé contre un arrêt d’autobus sur l’autoroute à Pailles en face de Mauvilac le jeudi 5 novembre. Il transportait des Bangladais de la société de construction Hyvec Partners de leur dortoir à Trianon vers un chantier à Pailles. Cet accident a fait plusieurs blessés et quatre morts.

Lire également : ACCIDENT À PAILLES – UN BUS SANS FREIN AVEC AU 70 OUVRIERS DU BANGLADESH : Entre larmes et incompréhension face à l’effroi