Le panel d’avocats, baptisé les Avengers, invite la population à un rassemblement symbolique partout à travers le pays le samedi 16 octobre, date à laquelle le corps en partie calciné de Soopramanien Kistnen a été découvert dans un champ de canne à Telfair, Moka, vers 18h.

À partir de midi et durant 30 minutes ce jour-là, l’avocat Rama Valayden demande à chaque citoyen de se munir du pavillon national et de manifester par groupe de 10 peu importe l’endroit.

Par ailleurs, Rama Valayden a indiqué que les Avengers auront une rencontre avec le nouveau Commissaire de police, Anil Kumar Dip, le mardi 7 octobre à 15h30.

« Les Avengers, c’est un movement qui a pour but de faire démissionner le gouvernement. Le 16 octobre, nous demandons à la population de se mobiliser pour un rassemblement non violent à travers Maurice », a soutenu Rama Valayden, ajoutant qu’il se tournera vers les dirigeants des autres partis politiques, à savoir, Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Xavier-Luc Duval et Nando Bodha, pour discuter de leur participation à ce rassemblement symbolique.

Pour Roshi Bhadain, membre des Avengers, l’affaire Kistnen révèle au grand jour une « mafia à quatre niveaux » impliquant des politiciens ainsi que des agents politiques.

« Le 16 octobre, c’est le tribunal du peuple qui rendra son jugement sur les affaires Kistnen et Angus Road. Ces deux affaires emmèneront la fin de la carrière politique de Pravind Jugnauth et de son empire Lakwizin », a déclaré Roshi Bhadain.

Selon Sanjeev Teeluckharry, Soopramanien Kistnen n’est pas simplement décédé mais a été « assassiné ». L’homme de loi réclame la démission de chaque policier de la MCIT qui aurait participé au “cover-up”, ainsi celle du gouvernement.

« Ce crime d’Etat remet en question le fonctionnement du gouvernement. Les Avengers sont une conscience collective. Aujourd’hui, les Avengers sont définis comme étant chaque Mauricien de bonne volonté qui souhaite prendre position afin de vivre dans une meilleure île Maurice. Ce n’est pas au Bar Council ou à la CCID de nous arrêter », a indiqué Sanjeev Teeluckharry.

L’avocat Shezad Mungroo lance pour sa part un appel au Commissaire de police de revoir le dossier comme il se doit et de prendre les sanctions nécessaires. Il a ajouté que le travail dans cette affaire continuera tant que le coupable ne sera pas arrêté.

« Tous ceux qui restent tranquilles dans cette affaire sont complices de meurtre. Il faut arrêter la culture de l’incompétence », a soutenu ce dernier.

La veuve de Soopramanien Kistnen, Simla Kistnen, a lancé un appel au CP afin que ce dernier fasse son travail correctement. « Sa lapolis kinn fer erer, pou bizin met lord. Sa dimounn kinn fer sa krim-la pou peye », a déclaré la veuve de l’ex-agent du MSM.

Quant à Me Rouben Mooroongapillay, il considère l’affaire Kistnen comme un scandale politico-financier. Selon ce dernier, sans les Avengers, la mort de Soopramanien Kistnen serait restée un suicide. Il affirme que le panel d’avocats a dévoilé plusieurs vérités grâce à tous ceux qui ont agi comme whistleblower dans cette affaire.

Pour rappel, la fin de l’enquête judiciaire a eu lieu cette semaine. La magistrate Vidya Mungroo-Jugurnauth, siégeant au tribunal de Moka, a annoncé qu’elle rendra ses conclusions ultérieurement. Cette ultime séance a été des plus révélatrices, le Dr Boolell venant prendre à contre-pied la thèse du Dr Sunnassee au sujet de la cause du décès.

A lire également :

TELFAIR SAGA – Enquête judiciaire en Cour de Moka : controverse relancée de l’autopsie du médecin-légiste