/Getty Images/AFP

Apple a annoncé mardi la tenue d’un nouvel événement marketing le 13 octobre, et les experts s’attendent au lancement d’un nouvel iPhone, compatible avec la 5G.

La présentation sera diffusée entièrement en ligne, depuis l’Apple Park de Cupertino, à partir de 10H00 sur la côte Ouest des Etats-Unis (17H00 GMT).

Comme à son habitude, la marque à la pomme n’a laissé filtrer que peu d’informations sur cet événement, mais il est probable qu’elle y dévoile son iPhone 12, qui pourrait se décliner en plusieurs modèles, classiques et « Pro ».

Il devrait s’agir du premier smartphone d’Apple compatible avec les réseaux 5G, qui promettent une vitesse de connexion ultra-rapide à Internet.

« On observe de manière générale une hausse de la production et de la demande sous-jacente pour la dernière cuvée d’iPhone 12 (4 nouveaux modèles sont attendus), qui doit être dévoilée la semaine prochaine », indique dans une note Dan Ives de la société d’investissement Wedbush Securities.

« On observe en particulier qu’Apple et ses fournisseurs asiatiques anticipent une demande accrue pour le plus grand modèle, doté d’un écran de 17 cm, ce qui suscite des attentes encore plus élevées pour l’iPhone 12 à l’approche de ce qui pourrait être le lancement de la décennie » pour Apple, ajoute M. Ives.

L’expert s’attend à des ventes supérieures à 75 millions d’unités pour ce nouveau smartphone, et jusqu’à 80 millions dans le meilleur des scénarios.

« En se basant sur notre estimation que 350 des 950 millions d’iPhone dans le monde se trouvent actuellement dans la fenêtre de tir pour passer à un modèle plus récent, nous estimons que cela va se traduire par un cycle de mise à niveau sans précédent pour Cook & Co », juge M. Ives, en référence au patron d’Apple, Tim Cook.

Lors de son dernier événement en septembre, le géant californien avait présenté de nouveaux modèles d’Apple Watch et d’iPad ainsi qu’un nouvel abonnement, intitulé Apple One.

Selon plusieurs spécialistes, la société n’avait pas annoncé son nouvel iPhone à cette occasion en raison de retards dans la production causés par la pandémie de coronavirus.

Les ventes mondiales de smartphone ont baissé de 16% au deuxième trimestre 2020, selon le cabinet de recherche IDC, dont l’enquête montre que le groupe chinois Huawei domine le marché devant le Sud-Coréen Samsung et Apple.