Les funérailles de la petite Prishtee ont eu lieu ce jeudi, 15 avril, au cimetière de Bois-Marchand.

Aux alentours de 14h, le corps du nourrisson a quitté l’hôpital pour prendre la direction du cimetière. La mère de l’enfant a eu l’occasion de tenir Prishtee dans ses bras avant les rites funéraires.

Plusieurs proches de la famille ont fait le déplacement afin de rendre un dernier adieu à la petite Prishtee.

Pour rappel, le bébé de Ranjeet Ram (34 ans) et Sweta Koonkoon (25 ans) est décédé pendant l’accouchement à l’hôpital SSRNH, le lundi 12 avril. Le corps du nourrisson a par la suite été transporté à l’hôpital Jeetoo pour l’autopsie.

Alors enceinte de sept mois, Sweeta avait été transportée à l’hôpital pour un accouchement prématuré à cause de son diabète. La jeune femme a expliqué que l’accouchement devait se faire par césarienne. Jusqu’ici rien ne laissait présager une issue aussi dramatique.

Malheureusement son pressentiment a pris forme lorsque le personnel de l’hôpital est venu l’informer que des complications sont survenues lors de l’accouchement par voie basse, et non par césarienne, comme initialement prévue selon eux. Son bébé est décédé.

Selon la version des employés de l’hôpital, le bébé a été étouffé par son propre cordon ombilical.

Désormais, le couple réclame une enquête policière sur une probable négligence médicale. Et d’ajouter que la tête de leur fillette était « séparée de son corps ».

A lire également :

Négligence médicale alléguée : La tête d’un nouveau-né séparée de son corps

Négligence médicale alléguée : plainte d’un couple après la mort de leur nourrisson