Photo @Jean Marie Bhugeerathee -Jean-Marie Bhugeerathee (à g.) croit fermement dans les chances de ses athlètes

Les handisportifs ont fait leur grand retour au stade Maryse Justin à Réduit, ce jeudi, 15 avril. En effet, ils ont la permission des autorités de s’entrainer deux heures par jour, du lundi au vendredi.

Pour l’entraîneur national du Mauritius Sports Federation with People Intellectual Disability (MSFPID), et entraîneur national au sein de la Physically Handicapped Person Sports Federation (PHYSFED), Jean-Marie Bhugeerathee, après presque qu’un mois confinés, les handisportifs, sourires aux lèvres, sont plus que jamais motivés pour se remettre en forme.

« Les athlètes sont tous très heureux de retrouver le stade. Étant donné qu’ils seront amenés à participer à des compétitions prochainement, ils étaient impatients de retrouver la piste d’entraînement afin de se mettre en forme. Peu importe l’exercice à faire, ils l’accompliront avec enthousiasme », affirme Jean-Marie Bhugeerathee.

Photo @Jean Marie Bhugeerathee

A lire également :

(Handisport) Para-athlétisme : Suisse et Pologne en ligne de mire

Anaïs Angeline (handisportive) : « Tout faire pour être sur le podium à Paris en 2024»