« Le gouvernement est coupable d’un crime financier sur le dos des contribuables ». C’est ce qu’a déclaré le chef de file du PTr au parlement, Arvin Boolell, en conférence de presse ce jeudi 17 juin.

Suivant les propos du ministre du Commerce lors de la PNQ sur le paiement de Rs 5,68 Mds, financé par les réserves de la STC et par les ressources du gouvernement, Arvin Boolell considère qu’il n’est pas « le moment de mettre une tax ou un fardeau additionnel sur le dos des contribuables ».

À cet effet, il est d’avis que le Premier ministre doit faire une déclaration au parlement et présenter ses excuses à la population.

« Le gouvernement n’a pas expliqué clairement d’où les fonds seront décaissés. C’est un coup de massue pour les contribuables. Nous sommes dans situation grave et je crains un désordre social », a soutenu Arvin Boolell.

Patrick Assirvaden juge, pour sa part, que les membres du gouvernement doivent  reconnaître leur tort. « Ils doivent venir dire qu’ils ont fauté en 2015 », a réclamé ce dernier.