Un deuxième corps serait enterré dans un verger à Mare d’Albert. C’est ce qu’a allégué le suspect, arrêté hier, aux enquêteurs de la CID, ce samedi 29 mai. La police s’est rendue sur place afin de vérifier les dires du suspect.

Ibrahim Ayaz, 37 ans, a été interrogé à la suite de la découverte d’un cadavre partiellement enfoui dans un verger à Chemin-Capitol, Mare-d’Albert hier, vendredi 28 mai. Son identification a été rendue difficile, car le cadavre était à un stade avancé de décomposition.

La police soupçonne qu’il s’agit de Zahirah Ramputh, une habitante de Vallée-des-Prêtres, âgée de 40 ans, et dont les proches avaient signalé la disparition à la police d’Abercrombie en décembre de l’année dernière. La victime entretenait une relation amoureuse avec le dénommé Ibrahim Ayaz.

Ce dernier aurait par la suite avoué à la police que la victime se serait suicidée. Et d’ajouter avoir ensuite enterré son corps. L’homme a conduit la police dans le verger à Mare-d’Albert où le corps d’une femme a été déterré.

Comme le cadavre est à un stade avancé de décomposition, la police ne peut confirmer avec certitude qu’il s’agit bien de Zahirah Ramputh.