(Photo by Ina FASSBENDER / AFP)

La France va imposer un couvre feu nocturne, de 21H00 à 06H00, à partir de samedi, dans plusieurs grandes métropoles dont Paris, afin d’enrayer la deuxième vague du coronavirus qui frappe le pays, a annoncé mercredi le président Emmanuel Macron.

« Le couvre-feu durera quatre semaines et nous irons devant le Parlement pour le prolonger jusqu’au 1er décembre. Six semaines, c’est le temps qui nous paraît utile », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une interview télévisée, précisant que la mesure entrerait en oeuvre samedi à minuit.

Outre Paris et sa région, huit grandes métropoles sont concernées : Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Montpellier, Saint-Etienne, Rouen et Toulouse.

Dans la pratique, les restaurants, bars, théâtres et cinémas devront donc fermer à 21H00 (19H00 GMT).

« On ne sortira plus du restaurant après 21h, on n’ira plus chez des amis faire la fête, car on sait que c’est là qu’on se contamine le plus », a déclaré le chef de l’Etat.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

En journée, la vie quotidienne ne devrait toutefois pas vraiment changer.

« Nous allons continuer à travailler, notre économie en a besoin, nous en avons besoin, nos enfants vont continuer d’aller à l’école », a expliqué Emmanuel Macron.

Il n’y aura pas non plus de restrictions de déplacement dans le pays a annoncé le chef de l’Etat.

M. Macron a également invité les Français à limiter leurs rassemblements privés à « six personnes maximum ».

Après une première vague qui a fait 30.000 morts au printemps, la France fait face à une forte recrudescence de l’épidémie. Un tiers des places en réanimation du pays sont occupées par des patients ayant une forme grave du Covid-19.

« Nous n’avons pas perdu le contrôle », a répété à deux reprises le chef de l’Etat, reconnaissant toutefois que la situation était « préoccupante ».