Alors que six jeunes filles, toutes des étudiantes en Grade 9 au collège Mauritius sont actuellement en quarantaine et que trois d’entre elles ont été testées positives à la Covid-19, la rectrice, Geeta Nathoo, de cet établissement de Curepipe, affirme ne pas avoir été avertie de la situation exacte de ses élèves. Elle ne serait au courant que d’un cas, dit-elle, notamment  une des premières jeunes filles à avoir été testée positive.

Contactée dans la soirée de vendredi, après que des parents d’élèves du collège ont exprimé leurs inquiétudes suivant le résultat positif au test PCR  de cette élève, la responsable de l’établissement devait nous avancer qu’elle ignorait toute information au sujet du nombre d’étudiantes placées en quarantaine actuellement.

«Il n’y a qu’une élève qui a été testée positive. Je suis en contact avec ses parents et elle se porte bien. A aucun moment les autorités ne m’ont informée à propos d’autres cas de contamination », nous a déclaré la rectrice du collège avant de préciser que celui-ci a été désinfecté en marge des examens de Cambridge à partir de lundi prochain.

De son côté le père d’une des étudiantes positives à la Covid-19, nous confie que c’est après avoir été informé par l’enseignante de cours privé de sa fille, que deux étudiants du Curepipe College positifs eux aussi font partie de ses élèves, il l’a tout de suite transportée à l’hôpital. « J’ai appelé le ministère de la Santé pour leur informer du cas de ma fille. Mais comme on tardait à venir faire le test chez moi, je l’ai conduite à l’hôpital où elle a été testée positive. Ma femme, mon autre fille et moi même, nous avons été ensuite conduits en quarantaine », nous explique ce dernier.

Quant à la jeune fille, elle nous confie: « La dernière fois que j’ai été au collège, c’était le jeudi 4 mars. J’ai été en contact avec mes meilleures amies qui sont dans la même classe que moi. Ce n’est que pendant les premiers jours du confinement que je suis tombée malade. J’avais la grippe. J’ai pris des médicaments et je me suis sentie mieux. »

Son père se dit surpris que la responsable du Mauritius College n’est pas au courant des cas positifs. « Déjà dans l’ambulance qui a conduit ma fille en quarantaine, il y avait une de ses amies de classe », dit celui-ci. La jeune fille a donné une liste de noms de ses camarades de classe aux officiers de la Santé, et avec qui elle était en contact alors qu’elle avait été déjà contaminée, dit-elle.

Lire également : Mauritius College : Inquiétude des parents d’élèves après des cas positifs

Lire plus dans l’édition spéciale Le Mauricien/Week-end déjà disponible en ligne gratuitement et disponible chez les revendeurs.


Cliquez ici :   5 723 3000   pour sauvegarder notre numéro de contact WhatsApp afin de contribuer à l’information avec nos lecteurs. N’hésitez pas à partager vos images et vos informations avec la rédaction. Dites-nous comment se passe votre confinement, votre quarantaine ou votre traitement à la COVID-19.