Le constable a été conduit à l

Un bâtiment non loin de l’hôpital de même que le centre de jeunesse de la région ont été réaménagés pour accueillir des patients et dispensés des soins hospitaliers, à la suite de la fermeture temporaire de l’hôpital de Souillac, hier, après la détection de cas de Covid-19.

C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Santé, Kailesh Jugatpal, lors de la conférence de presse du National Communication Committee sur la Covid-19, hier, vendredi 26 mars.

Un exercice de décontamination a été initié à l’hôpital de Souillac. Pour cause, des membres du personnel et des patients ont été testés positifs à la Covid-19.

Jeudi soir, une Nursing Officer du département de dialyse de cet hôpital a été testée positive à la Covid-19.

A lire également : Le personnel du SAMU de l’hôpital Nehru placé en quarantaine

L’exercice de Contact Tracing a permis de détecter que la mère de cette dernière ainsi que son époux, travaillant pour le SAMU de l’hôpital de Rose-Belle, et leurs deux enfants sont également positifs.

Le ministre a informé, hier soir, que 18 cas positifs reliés à l’hôpital de Souillac avaient été retracés. Il s’agit de 14 employés de cet hôpital – dont la Nursing Officer -, d’un patient suivant le traitement pour dialyse, et les proches de la nurse.

Ils ont tous été admis en quarantaine dans un hôtel, de même que les autres membres du personnel et patients ayant fréquenté le département de dialyse de l’hôpital de Souillac.

La dialyse sera dispensée dans cet hôtel à travers « un corridor sanitaire », a indiqué le ministre.