Maurice est désormais dotée d’un centre d’excellence en cybersécurité et ce grâce à l’initiative de l’International Telecommunication Union (ITU), une agence des Nations unies. L’île fait ainsi partie des six pays sur le continent africain qui possèdent un centre de ce genre.

Le lancement du centre s’est tenu ce lundi 28 septembre au siège du ministère de la Technologie de l’Information, de la communication et de l’innovation et via visio-conférence. A cet effet, 166 participants de 59 pays à travers le monde, incluant Maurice, suivent depuis depuis hier, une formation de trois jours sur la cybersécurité, à travers le Computer Emergency Response Team (CERTMU) du National Computer Board.

L’occasion pour le ministre de tutelle, Deepak Balgobin, de mettre l’emphase sur le National Cyber Incident Response Plan approuvé par le Conseil des ministres ce mois-ci. « Nous souhaitons renforcer notre capacité à développer, à répondre et à agir face à une cyberattaque. D’ici la fin de cette année, mon ministère finalisera l’élaboration d’une stratégie sur la cybersécurité afin de nous assurer que nos infrastructures sont protégées de la meilleure façon possible et dans l’intérêt de chaque citoyen », a précisé Deepak Balgobin.

L’ITU a pour but de fournir des formations sur la sécurité de l’information qui contribue à protéger les gouvernements et les organisations d’une cyberattaque.