- Publicité -

Absa Maurice : croissance de 50,3% des profits

— Les profits avant impôts passent de Rs 1,2 milliard en 2020 à Rs 1,7 milliard en 2021

L’année financière 2021 se termine sur une note positive pour l’institution bancaire Absa Maurice, qui affiche une hausse des profits avant impôts. Soit une croissance de 50,3%, passant de Rs 1,2 milliard en 2020 à Rs 1,7 milliard en 2021.  La bonne performance — toutefois pas comparable à celles atteintes avant la pandémie — est aussi générale au groupe, dont les résultats nets ont atteint 18,6 milliards de rands.

- Publicité -

Dans un communiqué de presse, la banque souligne que cette hausse “est largement attribuable au pôle Corporate and International Banking.” Le bilan financier de l’institution bancaire fait également état d’une croissance de la rentabilité des fonds propres, au-delà des prévisions, atteignant 11,59% (return on equity). Les réserves de fonds propres et la liquidité sont largement au-dessus des ratios réglementaires (ratios CET1 et total capital adequacy respectifs de 21,80% et 23,13%), explique Absa Maurice, qui en tient pour preuve quant à la stabilité de l’institution financière. Si la performance de la banque a été freinée par des facteurs exogènes liés au contexte économique difficile tels que des opportunités commerciales plus rares et la baisse du pouvoir d’achat, qui ont inévitablement eu des répercussions sur le segment Retail Banking, le revenu de la banque a tout de même augmenté de 3,4% pour atteindre Rs 4,7 milliards.

Le numérique, un atout majeur

“Pendant l’année financière écoulée, il a surtout été question de trouver le bon équilibre entre la gestion des coûts et les investissements, notamment dans le numérique”, explique la banque, faisant ressortir que dans l’attente d’une embellie économique et malgré les défis à l’horizon, Absa Maurice a fait le choix d’investir et d’innover afin de continuer à fournir des services personnalisés à ses clients et d’être bien positionnée au moment de la reprise. En outre, la banque continue à investir dans la mise en œuvre d’initiatives numériques basées sur des technologies émergentes telles que l’Intelligence Artificielle, le big data, et l’Internet of Things pour permettre des gains d’efficience et améliorer l’expérience client.

“Ces investissements portent déjà des fruits, comme en témoignent les diverses récompenses qu’a obtenues la banque en 2021, dont Best Digital Transformation Initiative (Abby) in Mauritius décernée par Global Business Outlook, Best Application of IoT (Internet of Things) de The Digital Banker, et Most Innovative Bank in Mauritius attribuée par Global Brands”, avance l’institution.

Forte de ces résultats positifs, Absa Maurice est parée pour relever les nombreux défis qui guettent le secteur. Elle se réjouit d’ailleurs de la sortie de Maurice de la liste grise du GAFI et de la liste noire de l’UE qui ouvrent de nouvelles perspectives pour le secteur bancaire et les services financiers. Absa Maurice demeure cependant prudente quant aux risques qui sont susceptibles de survenir tant au niveau local qu’à l’international, et qui pourraient impacter la croissance économique ainsi que la performance du secteur bancaire et financier.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour