Les Chiffres de la Semaine
Les Chiffres de la Semaine

L’African Fintech Festival confirmé pour juin
Michal Szymanski, CEO du MAFH (Mauritius Africa Fintech Hub), confirme la tenue de l’African Fintech Festival, qui devrait avoir lieu du 16 au 18 juin à Maurice. « Mauritius will have a chance this year to shine in Africa. We look forward to seeing everyone there and let’s keep working together to change the world as we know it for the better », explique-t-il. Par ailleurs, le MAFH continue de grandir et d’accueillir de nouveaux membres. D’abord, Global Primex Ltd (GPL) qui est dans la Fintech/Regtech, opérant depuis 2017 et ciblant l’Afrique. Autre nouveau membre : Strategic Insight spécialisée dans l’analyse-crédit et la gestion de risques, entre autres. Il y a aussi Miltenberg Capital, Netvest Holdings et MetEnnKoste.

Dursun à la Mauritius Bankers Association
Le Chief Operating Officer de Business Mauritius, Pradeep Dursun, était au siège de la MBA (Mauritius Bankers Association) la semaine dernière pour animer une session d’information à l’intention des représentants de ressources humaines des 17 membres de l’association. Il a abordé plusieurs thèmes liés aux récents changements aux lois du travail : Solidarity levy, Portable Retirement Gratuity Fund, Contribution sociale généralisée, protocole de fortes pluies, “work readiness programme” et le “Code of People Practices” qui vient d’être lancé par Business Mauritius, entre autres.

Maujean atterrit à l’Association of Mauritian Manufacturers
L’Association of Mauritian Manufacturers (AMM) vient de recruter un nouveau Programme Manager en la personne de Samuel Maujean, jeune professionnel mauricien qui a choisi de revenir au pays après avoir exercé chez Wavestone, cabinet français de conseil en transformation d’entreprise. « J’intègre l’AMM pour ses valeurs, son impact et ses ambitions croissantes. Durant cette période à forts enjeux, il est, à mon sens, d’autant plus important que les jeunes Mauriciens expatriés puissent également se sentir concernés par l’évolution rapide du pays, afin de construire ensemble une île Maurice meilleure », dit-il. Il compte tout mettre en œuvre pour valoriser nos racines et notre savoir-faire local.

United Docks décolle
Nullement impactée par la pandémie de COVID-19, United Docks affiche des résultats non négligeables pour le semestre se terminant au 31 décembre 2020. Son chiffre d’affaires a augmenté de 24% à Rs 34,6 millions, alors que ses bénéfices ont quintuplé pour atteindre Rs 5,1 millions. Le principal atout de l’entreprise, ce sont ses 23 arpents de terres situés stratégiquement autour du port, entre Caudan et Trou-Fanfaron. Au 31 décembre 2020, les actifs totaux de la compagnie étaient évalués à Rs 2,8 milliards.

Jane Valls a la cote
Elle a participé récemment à une conférence organisée par le Mauritius Institute of Directors, en direct de Dubaï, où elle évoquait les enjeux de la bonne gouvernance sur les “boards”. Jave Valls est la directrice de GCC Board Directors (BDI) aux Emirats arabes unis (équivalent du Mauritius Institute of Directors à Maurice). Elle est très connue à Maurice pour avoir exercé chez Sun, Rogers et Bristish Airways, entre autres. Le GCC BDI qu’elle dirige à Dubaï est une institution respectée dans l’émirat. Elle a d’ailleurs enregistré une forte hausse (+82%) de membres en Arabie saoudite l’année dernière. Le “membership” total de GCC BDI a atteint 2 038 en 2020, avec l’Arabie saoudite décrite comme « fast-growing and biggest market for members ». D’ailleurs, 66% des membres de GCC BDI sont d’ailleurs des Saoudiens.

KFC dit non au plastique
Après les sacs, les pailles et les gobelets, c’est au tour des bouteilles d’eau en plastique de disparaître des restaurants KFC. À cet effet, la chaîne de restauration rapide procède à l’installation de fontaines d’eau dans l’ensemble de ses points de vente. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris pour bannir, de manière progressive, l’utilisation du plastique de ses opérations. « Cette initiative va vers le zéro plastique et démontre notre engagement pour la promotion du développement durable à Maurice. En tant qu’acteur majeur de la restauration rapide, il est de notre devoir d’agir en prenant les mesures nécessaires pour réduire notre empreinte environnementale. L’installation de ces fontaines et l’arrêt de la vente des bouteilles d’eau 0,5 L est une décision pertinente qui n’aura absolument aucun impact sur la qualité de nos services », explique Junaid Muslun, Managing Director de Pick n Eat Ltd (KFC Mauritius). Une fois les fontaines d’eau opérationnelles, les clients pourront acheter leur gobelet biodégradable à Rs 10 et se resservir s’ils le souhaitent.