- Publicité -

Maurice classée « rouge écarlate » : demande faite à la France de revoir sa décision

Le comité public/privé du secteur du tourisme, qui s’est rencontré ce jeudi, a lancé un appel au gouvernement français de revoir sa décision de placer Maurice sur leur nouvelle liste « rouge écarlate » de manière temporaire, avec neuf autres pays d’Afrique australe.

- Publicité -

Le comité souhaite, en effet, que la décision soit revue le plus rapidement possible pour minimiser l’impact sur une industrie dont dépendent un peu plus de 150 000 personnes, et qui « se remet à peine sur ses pieds ».

Pour le comité public/privé, cette annonce du gouvernement français « aussi soudaine que sévère » de nouvelles conditions très strictes pour tout déplacement entre la France et Maurice avec effet immédiat « a pris de court tous les opérateurs du tourisme local ».

« Cette décision arrive à un très mauvais moment pour le secteur du tourisme mauricien, tout juste deux mois après l’ouverture de nos frontières aux visiteurs étrangers vaccinés », fait ressortir le comité public/privé du secteur du tourisme.

Selon le comité, malgré l’annonce du gouvernement français, la destination mauricienne reste ouverte et l’île continuera d’accueillir les visiteurs, et cela dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur

« La France étant un de nos principaux marchés, nous mesurons l’impact qu’aura cette décision à un moment où les réservations pour la fin de l’année étaient des plus prometteuses », a fait ressortie le comité.

À noter que les autorités compétentes locales sont déjà en contact avec les autorités françaises. À cet effet, des représentants du comité conjoint public/privé du tourisme ont déjà sollicité une rencontre officielle avec l’ambassadrice de France, Florence Caussé-Tissier.

D’ailleurs, des rencontres officielles avec d’autres représentants diplomatiques suivront.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour