Photo illustration

C’est à Candos, au Princess Margaret Orthopedic Centre, que la campagne de vaccination a été officiellement lancée ce mardi 26 janvier. Les membres du corps médical, dont ceux travaillant à l’hôpital ENT ont été les premiers à recevoir les premières injections du vaccin d’AstraZeneca offert par l’Inde.

Au moment de l’inscription, plusieurs informations sont enregistrées telles que le nom, le numéro de téléphone, âge et adresse. Ainsi que des questions l’état de santé de celui qui va se faire vacciner, les traitements médicaux, si un traitement a été suivi ces derniers temps où si la personne a été en contact avec un patient positif ces derniers jours.

Arrive ensuite la signature d’un formulaire de consentement, « consent form ».La personne prête à se faire vacciner, est appelée à signer ce document avant l’injection du vaccin. Par la suite une carte de vaccination, le Covid-19 Vaccination record card lui sera remis. La date de la prochaine dose sera ainsi inscrite. Soit 28 jours après la première dose.

Après les formalités, le processus de vaccination est fin prêt. Les infirmiers se désinfectent les mains avant que le vaccin soit retiré du congélateur pour être préparé, avant d’être administré au patient par une injection dans le bras. L’heure de la vaccination est notée, afin de pouvoir faire le suivi.

Le patient reste par la suite en observation durant 30 minutes. Une zone spéciale a également été aménagée pour prendre en charge les patients qui ressentent des effets secondaires.

À savoir qu’une hotline a été mise à la disposition de tous ceux ayant été vaccinés et qui auront des questions ou qui pourrait ressentir des troubles de santé.

Qui ne peut pas se faire vacciner ?

  • Les patients avec des allergies sévères.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent