L’ancien ministre Swaley Kasenally a été convoqué ce vendredi 22 janvier à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans le sillage de l’enquête sur l’Affaire St-Louis, concernant l’allocation du contrat sur toile de fond des allégations de pots-de-vin et une différence de Rs 700 millions entre le premier et le second contrat. Une perquisition a eu lieu au domicile de ce dernier en vue de retracer des informations quant à son implication dans cette affaire.

Ce dernier devrait répondre à des questions au sujet de son rôle auprès de la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor (BWSC), dans toute cette affaire. Il a été autorisé à quitter l’ICAC en homme libre, mais devra s’y présenter de nouveau le lundi, 25 janvier.

Pour rappel, les procédures de cette affaire ont été dénoncées par la Banque Africaine de Développement (BAD) l’année dernière.

Lire plus dans le Mauricien du vendredi 22 janvier 2021.