À ce matin, l’adolescent de 14 ans, soupçonné d’avoir agressé son père de 62 ans à l’arme blanche, était toujours recherché, indique la cellule de communication de la police.

Le mineur n’a plus été vu depuis l’agression, survenue le lundi 19 octobre.

Dans une plainte consignée au poste de police d’Abercrombie, le sexagénaire a expliqué qu’aux alentours de 1h du matin, alors qu’il dormait, il aurait été poignardé à la poitrine par son fils.

Grièvement blessé, ce père de famille a été transporté d’urgence à l’hôpital Jeetoo, où il a été admis. La victime a subi une intervention chirurgicale, ayant été gravement blessé aux poumons.

Selon le personnel soignant, son état de santé serait stable pour l’heure.