John Brown, de son vrai nom Louis John Brant Vivien, et ses trois acolytes, Louis Sohair Vivien, Louis John Petos Vivien et Marcelino Placathose, ont été disculpés en Cour intermédiaire, ce lundi 15 juin.

Les quatre suspects étaient poursuivis pour agression et utilisation d’arme à feu lors d’une rixe entre le clan Vivien et Permes, à Résidence Ste-Claire, en 2015.

Faute de preuves sur les liens directs avec ces délits, la magistrate a rayé les accusations portées contre les suspects.

Dans sa déposition à la police, Louis John Brant Vivien avait expliqué que Caël Permes et cinq autres personnes armées voulaient s’en prendre à lui. Des échanges de coups avaient eu lieu. Le lendemain, c’est le clan Vivien qui aurait décidé de riposter en agressant Caël Permes et son frère.