- Publicité -

Arrestation Ponzi Scheme: Ravin Soobarah aurait caché un coffre contenant Rs 15 M

– Cet ex-employé de Bhimla Ramloll a construit une maison de Rs 9 M avec des dividendes destinés aux investisseurs de Sunkai Ltd et acheté le cheval « Emerald Approach »

- Publicité -

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a arrêté Narendrah Soobarah, plus connu comme Ravin, et ancien chauffeur de Bhimla Ramloll, dit « Madam Kaba ». Le suspect fait l’objet d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent après que les enquêteurs ont confirmé qu’il a pris une partie des dividendes des investisseurs de la compagnie Sunkai Ltd pour acquérir des biens personnels.

C’est en 2013 que l’affaire de Ponzi Scheme a éclaté avec le Central CID qui appréhendait plusieurs suspects les uns après les autres. Sunkai Ltd était dans le viseur des enquêteurs. Avec l’arrestation de sa directrice Bhimla Ramloll en mars 2013, le CCID allait suivre les procédures établies en perquisitionnant la maison de la suspecte. Sauf qu’avant que l’exercice ait pu avoir lieu, l’ICAC a appris que Ravin Soobarah s’est rendu au domicile de son employeur pour déplacer un coffre-fort contenant Rs 15 M. En plus, il a gardé en sa possession environ Rs 3,8 M de la compagnie Sunkai Ltd qui représente les dividendes des victimes du Ponzi Scheme.

Pendant que les différentes autorités ciblaient les directeurs des compagnies impliquées dans la chaîne de Ponzi, le chauffeur s’est fait discret. Dans un premier temps, l’ICAC s’est intéressé aux biens de Bhimla Ramloll, mais la Commission a noté que le compte n’y était pas. Ils ont alors sollicité un « disclosure order » de la Cour suprême afin d’entamer un exercice de money trail. L’ICAC a découvert que Ravin Soobarah a acquis un terrain à Morcellement Riverside, Pierrefonds, pour Rs 3,5 M sur lequel il a construit une luxueuse maison évaluée à Rs 9 M. Pour tenter de brouiller les pistes, le chauffeur a pris un emprunt bancaire de Rs 2,4 M. C’était une tentative de sa part d’expliquer comment il a construit sa demeure.

L’ICAC s’est ensuite intéressée à ses relations avec la sphère hippique où elle a confirmé que Ravin Soobarah a acquis le cheval « Emerald Approach », ex-pensionnaire de l’écurie Jean-Michel Henry. Le cheval a déjà pris sa retraite du Champ de Mars. Le suspect avait payé Rs 250 000 rands (environ Rs 600 000) pour acheter cet animal. Devenu propriétaire, il a eu accès aux loges du Mauritius Turf Club (MTC). Le suspect misait gros aux courses tout en conservant les reçus gagnants pour justifier les grosses sommes versées sur son compte régulièrement. L’ICAC le soupçonne d’avoir acquis plusieurs voitures dont les propriétaires sur papier ne sont que des prête-noms. Les enquêteurs ont pu retracer ses biens qui font l’objet d’un « freezing order ». Ravin Soobarah a, lui, été inculpé sous la section 3 de la Financial Intelligence Anti-Money Laundering Act (FIAMLA) au tribunal de Rose-Hill hier.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour