Rachna Seenauth a été convoquée ce mardi 15 septembre au bureau du CCID. Les officiers l’ont confrontée au Statement du Premier ministre.  Cette affaire fait suite à une plainte déposée par Kaushik Jadunundun, contre l’internaute qui avait posté un  « meme » sur Facebook.

« Je souhaiterai savoir si le Premier ministre et son gouvernement ont senti que ce « meme » les porte préjudice parce qu’ils l’ont mal interprété ou j’ai fauté », a questionné Rachna Seenauth face à la presse à sa sortie des Casernes centrales.

Pour rappel, l’internaute fait face à une accusation provisoire de «Breach of ICTA » suite à un post qu’elle a fait circuler sur les réseaux sociaux à l’égard de Pravind Jugnauth. Elle avait été arrêtée par les limiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) le mercredi 15 avril.

L’avocat de la jeune femme, Me Rouben Mooroongapillay, soutient que des actions légales seront prises pour faire suite à cette affaire. « Nous laisserons la cour faire son travail », a-t-il affirmé.