Un dénommé Mohammud Tayab Fadil Ramjan, ancien stagiaire à l’étude d’Étienne Sinatambou, maintenant juriste, a été arrêté par la commission anticorruption (ICAC) suite à une affaire de blanchiment d’argent allégué.

C’est l’épouse de ce dernier qui a fait éclaté cette affaire. Elle a rapporté qu’en juin 2015, son époux aurait détourné des fonds de Rs 15.2 M. Elle soutient qu’une centaine de chèques ont été falsifiés.

Les enquêteurs auraient découvert des chèques à l’attention du compte du suspect, ainsi qu’au nom de son père décédé, et au nom de son entreprise. Mohammud Tayab Fadil Ramjan a été par la suite retracé à Dubaï. Ce n’est que six ans après, soit en août dernier, que le suspect a regagné nos côtes. Il a été aussitôt interpellé par le police.

Ce dernier a gardé le silence durant l’enquête. Il a été conduit en cour de Port-Louis pour son inculpation provisoire pour blanchiment d’argent, où une charge sous la section 3(1)b de la FIAMLA à été retenue contre lui.