Rubina Seetharamdoo a été libérée sous caution ce mardi 6 juillet. Après avoir été traduite en cour de Moka, sous une charge provisoire using telecommunication equipment to show a message which is abusive, l’habitante de St-Pierre a dû s’acquitter d’une caution de Rs 50 000.

Rubina Seetharamdoo avait été arrêtée par le Central CID après la diffusion d’une vidéo sur Facebook, le jeudi 1er juillet, à travers laquelle elle a tenu des propos offensants envers les personnes autrement capables.

La police s’est rendue à son domicile, à Saint-Pierre, vendredi après-midi, pour l’embarquer vers les Casernes centrales, et placée en état d’arrestation.