Fait_divers_drogue@1000x-696x348

On l’aurait violenté avant de lui faire signer une enveloppe grise. C’est ce qu’un habitant de Batimarais soutient dans sa plainte déposée contre des éléments de la brigade antidrogue (ADSU).

Selon le plaignant, âgé de 41 ans, mercredi dernier, plusieurs véhicules de la police se sont arrêtés à sa hauteur dans la rue. On l’aurait forcé à grimper à bord d’une des voitures, qui l’a conduit dans un champ de canne où il dit avoir été brutalisé.

Toujours selon le quadragénaire, il aurait apposé sa signature sur une enveloppe pour que les officiers l’autorisent à repartir.

L’ADSU l’aurait interrogé concernant un colis de drogue.