Photo illustration

Le feu et l’épaisse fumée émanant de la maison l’auraient sorti de son sommeil. C’est ce qu’a indiqué Heerlall Chandradev, interrogé dans le sillage de la découverte d’un cadavre dans une maison en feu à Quatre-Cocos, aux petites heures ce mardi 22 juin.

Dans sa version des faits, cet habitant de la localité a expliqué aux enquêteurs qu’il aurait, la veille, consommé de l’alcool avec son ami avant d’aller se coucher. Il aurait allumé une bougie car la maison est dépourvue d’électricité.

Quand il se serait rendu compte que la maison était en feu, Heerlall Chandradev affirme s’en être échappé avant d’alerter les pompiers. Il a déclaré qu’il ne savait pas si son ami avait pu, lui, s’extirper des flammes.

Après avoir maîtrisé le feu, les pompiers ont extirpé le corps d’un homme de la maison. L’autopsie a attribué la cause de décès à un shock due to extensive burns. 

La police a ouvert une enquête.